Michel LÉVY-PROVENÇAL | Internet contrôlé par les sociétés de communication ?
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Internet contrôlé par les sociétés de communication ?
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
982
single,single-post,postid-982,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Internet contrôlé par les sociétés de communication ?

16 Avr Internet contrôlé par les sociétés de communication ?

L’internet "que nous connaissons" est  un réseau public. Sa gouvernance est assurée par plusieurs organisations à but non lucratif comme l’IETF, le W3C, l’ICANN… Or l’arrivée de la vidéo, la généralisation du P2P et l’explosion de la bande passante pourraient bien mettre fin à cette logique. En effet, de nombreux opérateurs souhaitent mettre en oeuvre des mécnaismes de priorisation des échanges sur le réseau en fonction de critères commerciaux.

Dailymotion qui paierait pour avoir une bande passante plus rapide que celle de YouTube. Pour le moment, ce n’est pas possible, car, par une sorte de compromis, tous les acteurs d’Internet respectent ce qu’on appelle la neutralité des réseaux (Net Neutrality). Mais, ce concept est largement remis en cause, principalement par des opérateurs américains (Comcast, AT&T, Verizon, et Time Warner) qui réclament la possibilité d’ouvrir des voies plus rapides, et payantes. " (Ecrans)

La neutralité des réseaux est un des principes fondateurs de l’internet. Elle a permis l’émergence d’une foule de concepts et de talents qui n’auraient jamais pu voir le jour sans cette égalité de traitement entre "gros" et "petits" acteurs.

Eric Besson, notre nouveau secrétaire au développement de l’économie numérique, qui a annoncé le lancement, le 29 mai, des "assises du numérique", serait bien inspiré de mettre en tête de liste des thèmes à aborder, la garantie de l’unicité de traitement des utilisateurs par les fournisseurs d’accès. La France a l’occasion de se montrer en avance sur ces questions et garantir l’égalité des chances aux innovateurs et entrepreneurs de demain.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter