Michel LÉVY-PROVENÇAL | De l’indépendance des nouveaux sites d’informations
Michel LÉVY-PROVENÇAL | De l’indépendance des nouveaux sites d’informations
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
730
single,single-post,postid-730,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

De l’indépendance des nouveaux sites d’informations

28 Mai De l’indépendance des nouveaux sites d’informations

Le label « Indépendant » est aux métiers de la Presse ce que le « Bio » est à l’industrie alimentaire… Les petits acteurs, en particulier sur internet, usent et abusent de ce « gage de qualité » pour faire valoir leur marque, leur contenu, leur « travail ».

Dans le discours, « Indépendant » signifie avant tout « ne pas être adossé ou lié à un groupe de presse ou un organe gouvernemental ». Il est pourtant un paradoxe que ces mêmes acteurs ne relèvent pas. En effet, l’indépendance est avant tout affaire d’étanchéité ; étanchéité entre « ligne éditoriale » et « financement ». En l’occurrence, dire qu’un média est indépendant s’il n’est adossé à aucun groupe de presse ou organe gouvernementale est un peu court. Car aujourd’hui, et c’est là que réside le paradoxe, la réelle dépendance a pour origine la recherche effrénée d’audience. Les medias dont le financement est assuré par les seules recettes publicitaires sont dépendants de l’audience qu’ils génèrent et ils sont naturellement poussés à suivre le sens du vent, privilégier le coup à l’enquête approfondie, choisir des thématiques vendeuses (faire du clic c’est par exemple faire du Sarkozy et du cul et si possible les deux à la fois : du Carla ?)

Le modèle idéal de financement pour un média indépendant est celui de l’abonnement (et/ou du mécénat). Reste évidemment à savoir attirer le lectorat (et/ou le mécène) et surtout à le conserver. Peu de journaux offlines ont réussi ce pari (Le Canard Enchainé et Charlie Hebdo?). @rrêt sur image et Mediapart, malgré leurs défauts (l’arrogance indécrottable de leurs fondateurs ou l’incapacité à réellement adopter les codes et pratiques de l’internet) ont le mérite de tenter cette expérience et ils sont remarquables pour cela.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter