Michel LÉVY-PROVENÇAL | Les tendances de la presse américaine sur Internet
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Les tendances de la presse américaine sur Internet
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
2339
single,single-post,postid-2339,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Les tendances de la presse américaine sur Internet

23 Déc Les tendances de la presse américaine sur Internet

Techcrunch publie (The Use of the Internet by America’s Newspapers ) une étude réalisée par le cabinet de webdesign The Bivings Group. Celle-ci dresse, pour la troisième année consécutive, un panorama minutieux des pratiques des 100 premiers journaux américains sur Internet – de USA Today (2,28 millions d’ex) au Harrisburg Patriot News (95 588 ex). 

Les incontournables – vu sur tous les titres étudiés (ou presque) :

  • les flux RSS sont sur tous les sites. 95% des journaux offrent même des flux RSS distincts par rubriques.
  • la vidéo est présente d’une manière ou d’une autre sur tous les sites, passée de 61% des sites en 2006 à 92% en 2007.
  • les blogs de journalistes sont quasi-obligatoires avec 95% des journaux qui en proposent. [voir aussi le précieux et méticuleux tour d’horizon de la politique de blogs des médias français réalisé par François Guillot]
  • la publicité en ligne : liens sponsos, bannières, interstitielle – dans le cochon, tout est bon.

Les plus populaires – la généralisation la plus rapide :

  • le partage de favoris (social bookmarking) est devenu un "standard industriel", proposé sur 92% des sites contre 7% en 2006. Idée : promouvoir le contenu augmente le nombre de pages vues et donc les recettes publicitaires.
  • les commentaires sur articles. Sur 33% des sites en 2007, cette option existe maintenant chez 75% des journaux. "Une façon aisée pour les titres de jauger quels genres d’infos intéressent leurs lecteurs et de créer une communauté atour de leurs contenus".
  • 76% des sites proposent une section "les +" (lus/vus/emailés/commentés). La recommandation fait son trou.

Les émergents – ce qui perce

  • le site mobile s’impose désormais comme une option nécessaire sur 64% des titres, contre 53% en 2007.
  • les contenus générés par les utilisateurs (UGC) arrivent progressivement sur les sites : 58% acceptent des photos de leurs internautes, 18% de la vidéo, 15% des articles.  

Les losers – ce qui ne se fait plus

  • les podcasts sont en perte de vitesse, offerts sur 40 sites, contre 49 l’an passé.
  • l‘inscription pour accéder à des contenus gratuits est bientôt en voie de disparition : 11% des sites le demandent en 2008, ils étaient encore 29% en 2007.

Les minoritaires – ce qui continue à exister poussivement

  • 10% des journaux ont créé un réseau social. C’est le double de l’année dernière, mais encore reste faible – contrairement aux attentes de Bivings.
  • les tags sont absents de 91% des sites.

Conclusion de l’étude :

"les journaux ouvrent leurs sites Internet à un nombre croissant d’utilisateurs. Cela montre un changement de la manière dont la presse américaine voit le Net : plutôt que de le considérer comme une menace pour son lectorat, l’industrie de la presse écrite commence à utiliser Internet pour créer des communautés en ligne autour de leurs publications."

"Les journaux ont affiné leurs outils et services qui améliorent l’accès à l’information et le partage avec une audience élargie. Plutôt que de s’intéresser à toutes les tendances d’Internet, ils se sont concentrés sur les outils qui améliorent leur relation avec leur lecteurs et augmentent les pages vues de leurs articles."

"les quotidiens sont concentrés sur l’amélioration de ce qu’ils ont déjà, quand la réinvention serait ce qui est nécessaire pour l’industrie de sortir de la crise actuelle."

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter