Michel LÉVY-PROVENÇAL | Wave: la réponse de Google à l'explosion des réseaux sociaux?
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Wave: la réponse de Google à l'explosion des réseaux sociaux?
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
2412
single,single-post,postid-2412,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Wave: la réponse de Google à l'explosion des réseaux sociaux?

18 Juin Wave: la réponse de Google à l'explosion des réseaux sociaux?

On en parle partout depuis un mois. Dans le Times, dans le poste, sur la toile, sur ce blog: Twitter est en train de changer la face du net!

Mais regardons les choses d’un peu plus près… Chiffres à l’appui. Twitter c’est aujourd’hui 20 millions de visiteurs uniques par mois. Quand Google (google.com) en représente 150  millions. 20 millions de visiteurs, qu’est ce que cela veut dire? 20 millions d’accès sur le site Twitter? 20 millions de comptes?

Les derniers chiffres récupérés indiquent un peu moins de 12 millions de comptes Twitter depuis la création du service. Seulement 5% d’entre eux génèrent plus de 75% du traffic total et plus de 60% des membres proviennent des USA.

Twitter, est-il donc aussi révolutionnaire et planétaire que cela?

Twitter accélère de façon fulgurante la diffusion d’information. Cette propriété est la conséquence de plusieurs facteurs croisés :

  • la concision des messages (140 caractères) qui oblige à faire court et informatif
  • l’instantanéïté de la transmission, de la lecture et de la rediffusion
  • la capacité virale du réseau social
  • l’effet de mode et le buzz autour de la marque Twitter

Tout ces facteurs font le succès de l’outil qui pourrait tranformer le world wide web en real time web! (j’aime bien les formules…:-) )

Un autre indice indique que la donne est en train de chager en faveur des réseaux sociaux… Jusqu’à présent les moteurs de recherche et en particulier Google était les sites qui drainaient le plus de trafic. Mais depuis quelques mois, le nombre de pages vues des réseaux sociaux croit plus vite que celui des moteurs de recherche.

Evolution du nombre de pages vues de Facebook par rapport à Google:

Facebook rattrape Google…

Evolution du nombre de pages vues de Twitter:

Twitter double le nombre de ses visiteurs en deux mois.

Evolution du nombre de pages vues de Facebook / Myspace / Twitter par rapport à Google et Yahoo:

Cumulés les principaux réseaux sociaux battent Google, mais les moteurs de recherches sont largement devant (ne serait-ce que Google et Yahoo cumulés)

Certes les moteurs de recherche ont encore (en cumulé) une avance sur les réseaux sociaux, mais leur croissance et plate depuis plusieurs mois tandis que celle des réseaux sociaux est en constante augmentation.

Google, l’a trés bien compris. Connaissant leurs faiblesses sur ce terrain, ils ont adapté leur stratégie : le coeur de métier de Google est de proposer des liens. Plutôt que de tenter de créer leur propre réseau social (ils en auraient eu la capacité financière, marketing et technique) ils ont choisi de développer une méta-application, un pourvoyeur de liens vers des réseaux sociaux. Ils avaient déja tenté l’experience en 2008 avec Google Friend Connect. Ce fut un échec. La réponse 2009 semble plus prométeuse… Elle s’appelle Wave!

Le projet présenté il y a 3 semaines à l’IO developer conference n’est pas un simple outil de chat, de gestion de mail et de travail collaboratif… Wave est réellement une plateforme applicative. Elle sait aussi integrer des modules externes, comme le prouve cette récente information publiée sur le blog de google et reprise sur Mashable : Wave intègre désormais Twitter dans une implémentation qui répondra au nom de Twave (trés original…). A quand un Fwave et un Mwave (si vous voyez où je veux en venir…)?

Tags:
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter