Michel LÉVY-PROVENÇAL | Quand la France devint pour quelques instants le centre de l'internet business
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Quand la France devint pour quelques instants le centre de l'internet business
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
691
single,single-post,postid-691,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Quand la France devint pour quelques instants le centre de l'internet business

12 Déc Quand la France devint pour quelques instants le centre de l'internet business

France, for a Moment, Becomes Focus of Digital Optimism - NYTimes.com

D’abord il y a eu LeWeb: passé de l’égotrip confidentiel des années 2000 à l’egotrip incontournable des années 2010. La conférence est clairement devenue la première rencontre internationale pour l’internet business en Europe (même si pour 2500 euros le ticket, on regrette l’organisation logistique des premiers opus).

Ensuite il y a eu l’annonce et la visite des nouveaux locaux de Google. Sarko, Schmidt, suivis de tout l’internet français étaient de la partie. 10000m2 de bureaux pour accueillir ingénieurs et designers. « Prenez en deux on vous offrira le troisième ».

Deux jours pendant lesquels la France est devenue le centre de l’internet business mondial. Pourtant nous avons oublié qu’au Web les personnalités les plus attendues étaient américaines (VCs et entrepreneurs confondus)! Il faut espérer, et c’est probablement l’objectif de Loic Lemeur, que les entrepreneurs Français en profitent…  Nous avons aussi perdu de vue que le fameux GooglePlex est avant tout une immense machine à vider les jeunes pousses françaises de leurs talents.

Sous des discours protectionnistes et nationalistes, je vous l’accorde, il y a surtout l’inquiétude d’un patron de PME qui cherche à développer son activité ici et ailleurs et à recruter les meilleurs ingénieurs et designers plutôt que de voir ses ressources siphonnées ou être dans l’obligation à moyen terme de se vendre au mieux-offrant outre-atlantique (et c’est le meilleur scénario).

La France mais surtout l’Europe ont besoin de géants de l’Internet. Nous avons besoin de les financer, de les faire connaitre, de jouer ce jeu là et non celui auquel nous jouons aujourd’hui et qui consiste avant tout à renforcer un de nos principaux concurrent à l’échelle européenne. C’est pourtant un américanophile qui parle…

France, for a Moment, Becomes Focus of Digital Optimism – NYTimes.com.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter