Michel LÉVY-PROVENÇAL | Pourquoi l'industrie du cinéma freine l'innovation et pollue l'écosystème?
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Pourquoi l'industrie du cinéma freine l'innovation et pollue l'écosystème?
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
4209
single,single-post,postid-4209,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Pourquoi l'industrie du cinéma freine l'innovation et pollue l'écosystème?

05 Jan Pourquoi l'industrie du cinéma freine l'innovation et pollue l'écosystème?

On dit que l’industrie de cinéma (cela vaut pour celle de la musique), fuit les innovations par peur de la mort… En effet, c’est systématiquement l’argument avancé par les producteurs et distributeurs. Autrement dit, les nouvelles technologies et principalement internet sont un risque pour la survie des metiers de la création.

Or l’Histoire démontre tout le contraire… Le cinéma depuis ses premiers succés fabrique des films: 35mm et bande son le tout distribué en salle… Depuis 1920, une succession d’inventions ont tout de même transformé l’industrie du cinéma. Chaque fois, ce qui se passe aujourd’hui avec Internet s’est répété : pour la radio, la TV, la cassette VHS… Or, aujourd’hui les salles génèrent 30 milliards de dollars de revenues dans le monde et le reste des canaux, TV, DVD, internet, etc., prés de 60 milliards…

Pourquoi l’industrie du cinéma n’est elle donc pas en mesure d’accélérer cela en innovant comme dans la Silicon Valley?

En réalité les studios sont gérés par des financiers courtermistes qui n’ont pas les compétences d’exploiter les innovations radicales. Les juristes spécialistes des droits d’auteurs, d’autre part, sont plus influents que les ingénieurs. Enfin, et c’est probablement le plus grave, le lobby des studios représente aux US plus de 100M$ par an. Or les politiques américains suivent d’abord les fonds avant les voix… 

ViaWhy The Movie Industry Can’t Innovate and the Result is SOPA « Steve Blank.

1Comment

wordpress visitor counter