Michel LÉVY-PROVENÇAL | Google, en route vers le cerveau augmenté.
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Google, en route vers le cerveau augmenté.
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
5060
single,single-post,postid-5060,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Google, en route vers le cerveau augmenté.

brain-machine

31 Mar Google, en route vers le cerveau augmenté.

Ce billet est la version illustrée de ma chronique prospective mensuelle publiée dans Les Echos.

brain-machine

La semaine passée avait lieu à Vancouver la conférence TED. Les plus influents innovateurs de la planète se sont retrouvés pour fêter pendant cinq jours les trente ans de l’événement. Parmi eux, les deux fondateurs de Google, Serguei Brin et Larry Page. On pouvait aussi y croiser le fugitif le plus recherché de la planète : Edward Snowden . Incarné par un robot sur roulettes, doté d’une caméra, d’un écran, d’un micro et de haut-parleurs, Snowden pilotait le dispositif à distance et a pu ainsi assister à quelques interventions et interagir avec certains participants.

Pourtant, l’intervention la plus remarquable resta celle de Larry Page . Interrogé sur l’avenir de Google, il a rappelé que des avancées majeures dans le domaine de la recherche de contenu, coeur de métier de Google, sont réalisées chaque jour au sein de son groupe. Page a insisté sur le fait que ces quinze dernières années n’ont été que les prémices d’une révolution majeure dans le domaine de la cognition. Aujourd’hui, Google élabore des algorithmes donnant à la machine des capacités d’apprentissage similaires à celles du cerveau humain.

D’après Page, malgré une diversification massive, le métier de Google restera de mettre à disposition de l’homme des solutions pour aider à trouver des informations pertinentes quel que soit le contexte. C’est pour cette raison que la firme multiplie les investissements dans l’intelligence artificielle, comme tout récemment avec le rachat de Deepmind, une start-up britannique pionnière dans le « machine learning ».

Où va Google ? Sur un territoire encore en friche : celui du cerveau augmenté. C’est ce que répond Ray Kurzweil, un des grands théoriciens du transhumanisme, aujourd’hui directeur de recherche chez Google, lorsqu’il est interrogé sur une des applications majeures qui marqueront les vingt prochaines années. Il prédit que Google proposera une interface directement accessible par le cerveau et capable d’interroger instantanément des machines et de bénéficier d’intelligence déportée, de ressources de calcul et de stockage de données. Terrifiant et passionnant à la fois !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter