Michel LÉVY-PROVENÇAL | Une réalité pas si virtuelle
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Une réalité pas si virtuelle
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
17003
single,single-post,postid-17003,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
casque-sony-3d

05 Mai Une réalité pas si virtuelle

Article publié dans les Echos le 5 mai 2015.

Saviez-vous que la réalité virtuelle était un terme inventé par un écrivain français, Antonin Artaud, dans « Le Théâtre et son double » en 1935 ? Artaud la définissait déjà comme un dispositif permettant de représenter le monde de façon réaliste, immersive en temps réel et en trois dimensions. Après de nombreux travaux de recherche autour des années 1990, le concept est ressorti des limbes grâce à Palmer Luckey, inventeur des lunettes Oculus Rift , vendues à Facebook 2 milliards de dollars en 2014. Depuis, le secteur a vu l’arrivée d’acteurs solides tels que Samsung, Sony ou HTC. Le cabinet Business Intelligence estime que 26 millions de dispositifs de réalité virtuelle seront vendus dans le monde pour la seule année 2020.

La France fait preuve d’un savoir-faire et d’un dynamisme particuliers dans ce domaine. La semaine passée, la start-up savoyarde Kolor , spécialisée dans les logiciels pour la création de vidéos immersives, a été rachetée par l’américain GoPro. VideoStitch et Homido, deux autres sociétés françaises spécialisées dans les solutions de vidéo à 360 degrés et de réalité virtuelle pourraient être les prochaines pépites…

Ces nouveaux outils offrent des possibilités encore inexplorées par les auteurs de jeux vidéo ou de contenus originaux. De plus en plus de cinéastes s’intéressent à cette technologie, qui repousse les limites de la création visuelle en faisant vivre une vraie immersion au spectateur. Déjà, France Télévisions et Arte soutiennent la création en réalité virtuelle avec l’Office national du film du Canada. Certaines oeuvres commencent à concourir dans les festivals comme celui de Tribeca (New York), SXSW (Texas) ou Sundance (Utah). Le projet « The Enemy » , de Karim Ben Khelifa, présenté à New York mi-avril, proposait aux spectateurs d’être immergés entre combattants palestiniens et israéliens.

D’ici à 2020, la croissance exponentielle de ces technologies nous permettra de posséder des lunettes dont la résolution atteindra celle de l’oeil humain. Que se passera-t-il alors quand nos sens, a minima la vue et l’ouïe, ne feront plus la différence entre la réalité et une vidéo immersive et en trois dimensions ? La réalité virtuelle n’aura alors jamais été aussi réelle…

Pour suivre l’actualité de la VR et de la création dans le domaine, je vous invite à suivre le flux Medium de Frederic Guarino, excellente source d’inspiration sur le sujet.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter