Michel LÉVY-PROVENÇAL | S’ouvrir aux autres pour prévoir l’avenir
Michel LÉVY-PROVENÇAL | S’ouvrir aux autres pour prévoir l’avenir
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
17153
single,single-post,postid-17153,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
Crystal-ball

22 Mar S’ouvrir aux autres pour prévoir l’avenir

Publié dans LesEchos le 22 mars 2016

Prédire le futur a toujours constitué un Graal. Qu’il s’agisse de prévoir l’évolution d’un cours de Bourse, le résultat d’une élection ou le dénouement d’un conflit, de Nostradamus à Ray Kurzweil ou Nicholas Negroponte, les oracles ont marqué les époques. Le premier en prophétisant les grandes guerres et les seconds, aujourd’hui, en dessinant le périmètre d’un nouvel ordre économique, social, technologique, voire l’émergence d’une nouvelle espèce humaine.

Dans le monde, il existe de nombreux lieux où l’on fait de la prospective et construit les scénarios plus ou moins probables, de futurs plus ou moins lointains. C’est le cas de la Singularity University ou de l’Institute for the Future, tous deux basés dans la Silicon Valley. Proposant une approche différente, basée sur l’intelligence collective, le programme The Good Judgment Project est un tournoi qui rassemble chaque année, depuis 2011, plusieurs centaines d’experts d’univers différents travaillant en ateliers. Objectif : constituer une base de données de prévisions pondérées de probabilités.

Le fondateur du programme, Philip Tetlock, a publié un ouvrage intitulé « Superforecasting : The Art of Science and Prediction », déjà évoqué dans ces colonnes , qui synthétise les connaissances acquises au cours de ces sessions. Il nous apprend que les équipes les plus performantes ne sont pas nécessairement celles dotées d’une intelligence supérieure, mais celles qui savent rester humbles, ouvertes, curieuses, avec une vision à 360° sur les problématiques posées. Elles sont dotées d’un esprit de synthèse, de pragmatisme et se méfient des idées préconçues et des biais cognitifs. Le programme a prouvé que la transdisciplinarité, l’expérimentation et la recherche permanente d’arguments contradictoires, voire de controverses, sont d’une efficacité redoutable dans la constitution des scénarios prospectifs. En somme, et contre toute attente, Philip Tetlock prétend que l’expertise ne surpasse pas le processus itératif pour prévoir efficacement l’avenir. Pas si étonnant quand on pense que ce sont les mêmes ingrédients qui permettent de le préparer…

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

wordpress visitor counter