Michel LÉVY-PROVENÇAL | Michel LEVY-PROVENCAL
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Michel LEVY-PROVENCAL
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
1
archive,paged,author,author-michel,author-1,paged-11,author-paged-11,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Author: Michel LEVY-PROVENCAL

20 Jan Un Megavideo légal pourrait être rentable pour les ayants droit! Explications…

La fermeture de Megaupload par la justice américaine est un moment clé de l’histoire d’Internet. Comme la fermeture de Napster l’a été. C’est à dire un énorme raffut médiatique  mais sans grand impact sur la réalité des usages et sur la vie du réseau!!

Le plus frappant dans cette affaire vient des chiffres!  L’ampleur de la richesse accumulée par l’empire Mega s’élève à 175 millions de dollars de revenus au total. En parallèle,  les ayants droits prétendent que le site a généré un manque à gagné de 500 millions de dollars. Ne trouvez-vous pas intéressant que les deux chiffres mis côte à côte soient du même ordre? Je veux dire que l’on parle d’un rapport 2,5 et pas d’un facteur 100 ou 1000!!! Autrement dit, le modèle Megavideo, à savoir mixte entre pub et abonnement, a généré 1/3 des revenus attendus par les producteurs!? Cela voudrait-il dire qu’un système porté par un consortium d’ayants droits (et non un intermédiaire pure-player aux manières de voyou) pourrait marcher? Je précise, cela prouverait qu’un dispositif basé sur une offre Freemium dont la part payante est trois fois supèrieure à celle de Megavideo, (soit 30 euros par mois) tiendrait la route??

En réalité, cela n’a pas été fait pour plusieurs raisons. Tout d’abord le conservatisme et l’archaïsme de l’industrie du cinéma et de la production TV américaine (j’en parlais dans mon précédent post). Aussi, la peur de ne pas atteindre le momentum, passage où la masse d’utilisateurs permet effectivement de rendre la solution rentable. Le marché est si important que les pure players sont incapables de porter une telle offre, seuls les très gros (Apple et Amazon) sont en mesure de le faire et cela ne devrait pas tarder…

Entre temps, il restera les videoBB et consors. Il demeure certain qu’en l’absence d’une offre globale et légale comparable en terme de modèle à Megavideo, le marché n’aura pas sa réponse et contournera la loi. Il y a des voies possibles, des modèles légaux qui fonctionnent, il suffit seulement que les mentalités changent chez les ayants droit!

Read More

16 Jan "La rareté est un business model de m****"! Fred Wilson s'en prend à l'industrie du Cinéma…

Et il a bien raison…

Décidément, le sujet est dans l’air du temps. Dans la foulée de l’article publié la semaine passée à propos de l’industrie du cinéma et son incapacité à innover, voici que « Monsieur » Fred Wilson, sur AVC, confirme la critique en expliquant comment il est amené à piraté par manque d’offre de qualité sur le réseau.

C’est exactement ce qui m’arrive aussi presque un soir sur deux.

En effet, tout comme Fred Wilson, et beaucoup d’entre vous j’imagine, j’ai pris l’habitude avec ma chérie de m’installer souvent dans notre canapé le soir, descendre l’écran blanc du plafond de notre séjour, allumer le projecteur et le mac mini qui lui est connecté, pour tenter de voir un bon film ou une série TV. Systématiquement commence la même danse qui dure une bonne demi-heure…

On commence presque toujours par iTunes. Sauf exception, rien d’interessant dans la base. Pire, la frustration de voir passer les affiches des films actuellement en salle et de se rendre compte que seuls les bonus et making-of sont proposés. Vient ensuite une tentative « légale »  sur MySkreen (site que je connais très bien puisque nous avons, chez Joshfire, refondu la nouvelle version). Pas grand chose au final non plus… Naturellement, FreeTV propose peut être quelquechose d’interressant? Trop fastidieux, pas de catalogue simple à consulter, on finit par se rabattre sur les classiques AlloShowTV, Goodsites et Streamiz…

Je sais, c’est mal. Je sais, je fragilise les créateurs à chaque fois que je passe 2h sur Megavideo, je sais tout cela, mais que faire??? Aller au cinéma? Je ne supporte plus les portables et les conversations dans la salle. En revanche, je serai prêt à payer cher pour avoir la même offre mais chez moi, dans mon salon… C’est exactememnt ce que dit aussi Fred Wilson dans son post.

Pourquoi ne pas rompre la fameuse chronologie des médias? Pourquoi ne pas proposer des offres premiums (UGC, Pathe, MK2 etc. pourraient commercialiser un tel service) à une centaine d’euros par mois (voir plus) pour pouvoir voir tout le nouveau cinéma chez soi, tranquillement, dans son canapé? Pourquoi prendre le consommateur à rebrousse poil? Cela ne mène qu’à une chose, malheureusement : l’illégalité…

Source: A VC: Scarcity Is A Shitty Business Model.

Read More

13 Jan Pourquoi les américains sont-ils beaucoup plus forts que les français pour prendre la parole en public ?

Il est courant de croire que la France est le pays des mots et de l’éloquence (encore que…). Il est aussi courant de penser que nous, français, sommes médiocres à l’oral. Je veux parler de nos qualités de prise de parole en public, lors de conférences ou congrés professionnels par exemple. En effet, comparé aux anglo-saxons et particulièrement aux américains, notre présence, notre prestance ou notre capacité à captiver une audience reste trés médiocre.

Voilà trois ans que j’aide des intervenants français à se préparer pour des conférences publiques « à l’américaine » dans le cadre d’événements TEDx à Paris. En trois ans, nous avons « coaché » pas moins de 70 intervenants. Chaque préparation nécessite 3 à 10 répétitions en moyenne. Avec systématiquement la même démarche : comprendre le sujet, construire une histoire en x points de passages, extraire les messages, identifier les anecdotes, illustrer avec photos et diapositives et répéter, répéter, répéter au point d’habiter le discours. Pendant ces trois années, je n’ai jamais vraiment compris pourquoi un français a tant besoin de temps et de travail pour parler en public, alors qu’un américain du même niveau social, possédant le même type de diplôme, les même responsabilités professionnelles et travaillant dans le même secteur d’activité possède, à l’oral, une aisance sans comparaison !

J’ai longtemps cru que la réponse à cette question venait de la langue et des modes de pensée. Le Français est une langue subtile, complexe, alambiquée par certains aspects. L’anglais beaucoup moins. Certes. Et pourtant un français parlant couramment anglais reste en moyenne moins performant qu’un américain lors d’une prise de parole en public. La question est donc restée entière, jusqu’à ce que mon collègue et ami Sébastien Turbot, avec qui j’ai coaché de nombreux intervenants pour TEDx et qui a vécu les 10 premières années de sa vie de l’autre coté de l’Atlantique, ne  me soumette une réponse…

De mémoire de quadragénaire, il me semble, qu’à aucun moment dans le cursus éducatif français, je n’ai été confronté à la prise de parole en public. Pire, je n’ai aucun souvenir de cours de rhétorique ni même d’organisation de débats pendant mes études. Or, et ce fut une découverte lumineuse, les jeunes élèves américains sont tous habitués depuis leurs premières années de classes à prendre la parole en public. En effet, des sessions de « Show and Tell », littéralement « Montrer et Raconter », imposent à tous les élèves américains de prendre la parole régulièrement devant leurs camarades de classe pour présenter un objet quelconque leur appartenant. L’idée est d’acquérir les reflexes permettant de captiver une audience, tenir un discours, susciter de l’émotion et transmettre un message…

Le système éducatif français actuel ne semble pas attacher d’importance à l’éloquence et à la rhétorique. Or, lorsque nous nous retrouvons dans le monde professionnel, savoir passer un message à l’oral et être persuasif lors d’une présentation est primordial dans un grand nombre de métier. Je me disais donc que, même si d’autres problèmes sont probablement plus urgents à régler dans nos écoles républicaines, ce serait pas mal de rétablir des cours de rhétorique et organiser des sessions de « Montrer et Raconter »…

Read More

12 Jan Etancheïté : un film microscopique pourrait changer la vie de nos appareils électroniques

Ne me dites pas que cela ne vous est jamais arrivé : laisser tomber votre téléphone dans la cuvette des WC, dans votre lavabo, ou même l’éclabousser au point de se faire une petite frayeur?

Aujourd’hui, tous vos apparels électroniques portables peuvent être étanches tout en restant nus, sans coque de protection. En effet, Liquipel propose une solution révolutionnaire qui permet de rendre totalement étanche par exemple un iphone en y déposant une microscopique couche de produit à sa surface…

Vidéo à l’appui :

Source: Liquipel Waterproof Coating – Permanently Protect Your iPhone From Water Damage | MacTrast.

Read More

12 Jan Des lunettes de réalité augmentée, Lumus l'a fait!

 

Lumus see-through wearable display hands-on -- Engadget

La société LumusOptical a présenté au CES hier un produit tout droit sorti des scénarios de science fiction, je veux parler des lunettes à réalité augmentée.

D’une qualité stupéfiante, soit 720 pixels de résolution pour un poids limité à 27 grams, Lumus est capable de présenter des informations en 3D (grace à la vision binoculaire). Je vous laisse imaginer l’impact d’une telle innovation dans notre vie quotidienne…

 

source: Lumus see-through wearable display hands-on — Engadget.

Read More

11 Jan Eté 2012, la majorité des smartTV integrera-t-elle GoogleTV?

Majority of TV's to Include Google TV by Summer 2012? | GTVHub.com

C’était l’annonce d’Eric Schmidt au Web 11… Depuis, quelques ralliements sont au RDV (Lenovo, Vizio, LG). Sony était déjà acquis à la cause mais la réelle question reste celle du basculement de Samsung dans l’escarcelle de Google…

D’après le Topology Research Institute 7 millions de smart TV ont été vendues en 2010 sur 247 millions au total. En 2011 ce chiffre passe à 25 millions d’unités (soit 10% du marché global). En 2012, le chiffre doublera encore avec une prévision de 52 millions de smartTV sur un marché global relativement stable. La place reste dominée par Samsung avec 45% de part de marché sur les smart TVs…

Source: Smart TV to ship in 2012.

Read More

11 Jan Le nouvel iPad est au CES! Mais vous ne l'auriez pas reconnu…

D’après iLounge qui avait déjà était le premier à dévoiler la forme de l’iPad 2 l’an passé, la nouvelle version de la tablette aurait été vue hier au CES…

Et la surprise n’en est presque pas une, puisqu’il semblerait que cette nouvelle version ressemble à s’y méprendre à la version actuelle. Même forme, même taille, même épaisseur à 1mm prés… Bref le seul changement viendrait de la résolution de l’écran qui passerait en rétina. En route donc vers un iPad2s! (Je suis déception. De déception en déception… #stevecomeback)

Source: Hope To See The Next iPad At CES? You Might, Without Knowing It | iLounge Backstage.

Read More
wordpress visitor counter