Michel LÉVY-PROVENÇAL | Michel LEVY-PROVENCAL
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Michel LEVY-PROVENCAL
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
1
archive,paged,author,author-michel,author-1,paged-20,author-paged-20,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Author: Michel LEVY-PROVENCAL

10 Mai Créativiste ou Capitaliste?

On a tous connu des moments de solitude qu’on garde au fond de soi, des petites hontes qu’on évite de partager. Ces instants où on se sent abandonné des siens, diminué, tout honteux. J’en connais un d’assez récurrent: expliquer mon métier à des gens qui n’ont pas la moindre idée de l’univers dans lequel je travaille…

Vous savez, ces repas de famille où l’on retrouve les vieux cousins qui ont fait fortune dans la finance ou qui ont repris l’affaire de textile de papa et qui désormais sous-traitent en Chine et en Thailande… Bref, jusqu’à présent, ma parade ultime consistait à regarder au fond de mon verre et dire en deux mots que j’étais webmaster! Trop compliqué de parler de mes études, de l’école d’ingé aux Beaux-Arts, des startups, des projets de banque en ligne, des programmes de dématerialisation de l’administration publique, des projets communautaires, de l’idéal libertaire, des nouveaux médias, de Rue89, de TED,… La seule chose que les gens ont fini par intégrer c’est la crypto-simplicité de mon job en quelques mots:  « webmaster d’une chaine d’infos internationale »… Ceci-dit, déjà pas mal par les temps qui courent.

Ce matin, ma revue de blogs quotidienne m’a peut-être soufflé une solution. Je suis tombé sur un billet de Rory Sutherland qui définit le concept de « créativiste » en opposition à celui de « capitaliste ». Le créativiste est un individu qui consacre son énérgie à créer, dans le but unique de Créer et qui puise sa motivation dans sa passion pour la Création. Le capitaliste, tire avant tout sa motivation du gain de productivité et de l’augmentation de rentabilité quelquesoit le domaine d’activité. C’est assez classique comme dichotomie et l’approche est salement manichéènne mais je crois qu’elle colle bien à l’idée que je me fais de mon activité: je suis peut-être un de ces créativistes!

La prochaine fois qu’on me demande ce que je fais dans la vie je dirais ça: « je suis un créativiste! ». Un tout petit rivet dans la grande roue de l’innovation, un atome dans la galaxie de la création. Je sais, ça risque de mal passer, de faire prétentieusement cool, genre petit webmaster, geek looser de 35 balais, bobo parigo en tee-shirt basket qui se la joue génie de l’internet et qui n’a jamais reussi à placer (garder en l’occurence) un seul centime de capital dans une quelconque de ses multiples créations (qui pourtant, ont parfois « performé »…). Certes, mais je pense pouvoir en tirer un certain bénéfice moral. Ca se tente, non?

Read More

21 Avr Contribution au dictionnaire posthume de la finance de D. Abiker et E. Lefeuvre

David Abiker m’a gentillement proposé de participer au blog de lancement de son dernier ouvrage co-écrit avec Evariste Lefeuvre. A l’ère post-capitaliste il est de bon ton de publier un dictionnaire posthume de la finance. Il est de bon ton aussi de l’écrire en mode participatif. C’est avec plaisir que je me suis piqué au jeu. Voici ma pierre à l’édifice:

B comme Bourse (pour tous)

Je suis de la Génération Startup. La trentaine bien tassée, j’ai vécu l’explosion de la première bulle Internet. A l’époque, on croyait à une nouvelle révolution grâce au web : l’accès à Tout pour Tous! C’est à ce moment que j’ai connu ma première expèrience startup, quand les marchés ont flambé, quand les indices boursiers, de jours en jours croissaient. Avec quelques anciens collègues on s’était laissé prendre au piège du « tous trader » et on a cru à cette idée folle d’être en mesure de… concurrencer la Bourse de Paris en créant une place boursière alternative!!! Plusieurs mois de travail acharné, d’obtention d’autorisation des autorités, de levé de fonds, de connexions et d’installation chez la plupart des courtiers en ligne de l’époque, nous avions reussi à créer le premier marché hors séance pour les valeurs du CAC40! Jusqu’au jour où le ciel nous est littéralement tombé dessus, un certain 11 septembre… En 18 mois cette idée folle s’est envolée en fumée quand les choses se sont gatées comme vous le savez… Nos idées de révolution, de « démocratisation », de « desintermédiation », de Bourse pour tous, sont parties en fumée avec la crise. Depuis je n’ai plus jamais remisé le moindre kopek sur les marchés.

Read More

17 Avr Si Pirate Bay est condamné, Google devrait l'être aussi…

Pirate Bay a été condamné à 1 an de prison ferme pour avoir incité au téléchargement en indexant les contenus pirates disponibles sur le Web. Cette jurisprudence, si elle est confirmée en appel, car Pirate Bay devrait faire appel, permettrait de condamner Google de la même façon.

Pour cela il suffit de connaitre un peu les fonctionnalités avancées du premier moteur de recherche. J’en avais déja parlé il y a quelques temps ici-même.
En effet, Google indexe non seulement les ressources mp3 et videos pirates déposées sur des serveurs web tout autour du globe mais aussi les fameux fichiers torrents que propose Pirate Bay sur son site pour lesquels les foncateurs ont été condamnés!
Voici deux exemple de recherches avancées qui permettent de retrouver des fichiers « illicites » :

ERRATUM: les liens vers les exemples de recherches étaient érronés. Ils sont a présent corrigés.

Read More

16 Avr Quelques trucs pour augmenter votre audience en surfant sur les buzz…

Les moteurs de recherche, les aggrégateurs d’infos et les réseaux sociaux drainent la grande majorité du traffic des sites d’infos et des blogs. Pour bénéficier de cette source de traffic il faut que les sujets traités sur votre site collent aux sujets et aux mots clés qui buzzent. Suivre la tendance et s’adapter aux attentes des internautes fonctionne bien à condition de ne pas prendre la vague du buzz trop tard… Plusieurs outils gratuits vous permettent de connaitre les tendances du web et de « prendre la vague » au bon moment:

Premier type d’outils, probablement le moins efficace: les digg-like
Les digg-like permettent d’identifier les articles les plus populaires du web à un instant donné. C’est le cas de Digg, Wikio et Yahoo Buzz. Ils vous permettent de suivre les sujets les plus plébicités. En revanche ils vous donnent un aperçu des tendances lorsque celle-ci sont déja bien installées. En quelque sorte, en surfant sur ces thématiques vous vous retrouvez à la fin de la vague du buzz… C’est déja ça de pris.

Second exemple, plus efficace car il permet d’identifier les buzz quand ils battent leur plein : Google Trends et Google insight.
En utilisant à bon escient les paramétrages de géolocalisation, de thématique, en utilisant la vue affichant les tendances émergentes (« rising trends »), enfin en choisissant systèmatiquement la plage de temps la plus courte (7 jours), Google Insight vous permet d’identifier les tendances qui sont à leur apogée.

Troisième et dernier exemple, le plus pertinent car il permet d’identifier les buzz en cours de constitution, dans leur phase ascendante : Twitscoop
Twitscoop recence les mots clés les plus souvent cités dans les conversations twitter sur une plage de temps trés courte. En analysant les « Hot trends » proposés dans l’interface Twitscoop, on identifie trés clairement les différentes phases d’un buzz, éventuellement ses répliques aussi. Le plus souvent les deux ou trois premiers éléments du Hot Trends sont des buzz en phase de constitution, lorsque la « gaussienne » n’a pas encore atteint son apogée.

J’ai mis en place sur mon iGoogle une page qui aggrége l’ensemble de ces outils afin de suivre en temps réel les grandes tendances du web. Il vous suffit d’installer ces widgets dans votre iGoogle pour en bénéficier. Bon Buzz!!!

Read More

11 Avr Einstein et Darwin étaient finalement autistes…

Einstein et Darwin étaient finalement autistes : ce sont les conclusions très sèrieuses de chercheurs spécialistes de la maladie d’Asperger à Cambridge et Oxford. Le syndrome d’Asperger est un trouble du développement appartenant au spectre de l’autisme. Les patients atteints ont la particularité de présenter des passions hors-normes dans leur type et leur intensité. La personne atteinte devient souvent experte dans un domaine restreint (par exemple relatif aux sciences et à l’informatique…)

Wired avait publié il y a quelques années un article qui évoquait une analogie entre Geeks et patients atteints du Syndrome d’Asperger. On voit assez bien où se situent les ressemblances: associabilité, difficultés d’expression, développement d’expertises dans des domaines pointus et trés restreints,…

On pourrait dire aujourd’hui, si Darwin et Einstein était vivants, que les deux génies seraient de simples Geeks! Evidemment, il s’agit là d’un pur syllogisme! Mais tout de même suffisament flatteur pour être relevé… 🙂

Read More

07 Avr Le Lab France 24 lance le premier jeu de pronostic d'actualité sur Facebook

On peut s’informer en s’amusant! C’est cette idée qui nous a incité au sein du Lab France 24 à mettre en ligne en décembre dernier le News Quizz France 24 sur Facebook. Cette application a connu en moins d’un mois une croissance importante en atteignant près de 500 000 utilisateurs actifs mensuels. Cette expérience a confirmé que Facebook était la plateforme idéale pour lancer ce type d’opération et que c’était un moyen simple et ludique de répondre aux attentes de news addicts.

Aujourd’hui, le Lab France 24 lance en version beta le premier jeu de pronostic d’actualité sur Facebook !
France 24 Pronostics vous permet de parier gratuitement sur des évènements d’actualité. Si vos choix se révèlent judicieux, vous empochez la mise ! Le jeu vous incite aussi à proposer vos paris et gagner des points pour pouvoir ensuite miser sur vos pronostics. Les points gagnés via le News Quizz France 24 vous permettent aussi de gonfler votre cagnotte.

Le jeu est actuellement en beta test, et disponible sur http://apps.facebook.com/pronostics_actu

Read More

31 Mar Préparons ensemble la TEDx Paris : proposez votre Best Of !

La première TEDx Paris aura lieu en mai prochain. Vous êtes déja plus d’une centaine à avoir rejoint le groupe sur Facebook et je reçois beaucoup de messages positifs.

Il est temps de commencer à rentrer dans le bain… Je vous invite à faire un tour sur la liste complète des talks depuis leur toute première publication. Sur la base de cette liste, pour voir un TED, il suffit d’effectuer une recherche sur le titre du talk dans Google. Par exemple : pour rechercher le talk « La Vie en Rose » il suffit de saisir dans Google site:ted.com «la vie en rose»

Préparons ensemble la première session en partageant nos TED préférés. Cela nous permettra de constituer les premiers items du catalogue de projection de la première session. Il vous suffit pour cela d’indiquer en commentaire juste en dessous quel(s) talk(s) vous appréciez ou de poster un message sur le wall du groupe TEDx Paris.

Voici ma liste préférée…

Read More

25 Mar Des TED Camp prochainement à Paris!

La crise est une réelle opportunité… pour nous inviter à changer le monde!

Depuis 25 ans, il existe une communauté qui a pour mission de propager des idées pour changer le monde: TED organise des conférences de l’autre coté de l’Atlantique au cours desquelles ses membres échangent leurs visions du monde et tentent de le transformer. Les exposés couvrent un large éventail de sujets, tel que la science, les arts, la politique, les questions mondiales, l’architecture, la musique et plusieurs autres sphères de compétences. Les intervenants eux-mêmes sont d’une grande variété de disciplines.

Grande nouvelle, TED vient tout juste de créer un nouveau programme qui permet à quiconque d’organiser des évènements dérivés de leur conférence. Le programme s’appelle TEDx. Voila quelques semaines que je suis en contact avec l’équipe qui gère le projet pour tenter de relever le défi à Paris!

Le pitch: TED diffuse ses conférences sur Internet et touche un public de plus en plus large. En revanche, malgré le potentiel, personne jusqu’à présent n’a proposé d’organiser en France des projections suivies de débats. Ce type d’évènements pourrait pourtant suciter la création de projets innovants et passionants…

Le programme pourrait être simple:
– une fois par mois, un soir ou un aprés midi de week-end
– une cinquantaine de personnes se retrouve pour quatre heures de TED et de débat
– les participants sont invités à choisir les conférences qui seront projetées et les débats qu’ils souhaitent animer
– deux ou trois salles de projections pourraient être suffisantes pour une cinquantaine de personnes

Une première session devrait être programmée pour le printemps. Probablement à la Cantine… Je vous tiendrais évidemment au courant!


Inscrivez vous sur le groupe Faceboo
k afin de rejoindre la communauté TEDxParis et rester au courant des activités avenir.

Read More

24 Mar Il faut expliquer epsilon et l'infini à Philippe Val…

J’aime beaucoup Philippe Val. Je le lis moins depuis quelques années, mais je l’ai longtemps lu. Val est de cette gauche éclairée, progressiste, qui secoue les consciences, déteste les idées reçues et abhorre le politiquement correct. Il l’a prouvé sur un grand nombre de sujets capitaux comme la laïcité, le conflit au Moyen-Orient , les dérives antisémites de l’extrême gauche , les OGM, les intégrismes, l’Europe…

Il y a un sujet pourtant que Val ne comprend pas : c’est Internet ! J’ai eu l’occasion une fois de déjeuner avec le monsieur et d’en discuter. Val déteste Internet, sa culture, ses dérives, sa vitesse, son anonymat (pourtant de moins en moins réel…). Il pense que c’est « le terrain de jeu favori des paranoïaques et des mythomanes ». En réalité Val ne comprend pas Internet et le prouve encore cette semaine dans son édito à propos du projet de loi Hadopi.

Dans son papier Val vilipende l’idée de la Culture de la gratuité. Val est un démocrate, de gauche et un radical. Sur la question de l’argent, il a une position aussi radicale. Il cultive cette idée très lacanienne (probablement une réminiscence soixantehuitarde) que l’argent est un rempart contre la barbarie, un attribut de l’Homme, un « Symbole » qui permet de « gagner du terrain sur la loi de la jungle ». L’argent est un signifiant pouvant équivaloir à un quelconque autre signifiant.

Sur ce point, nous sommes en effet d’accord. L’argent est indispensable à pacifier les relations et les échanges entre les Hommes. Sans l’argent, seul véhicule, seul symbole, seul concept protéiforme capable de transformer (presque) tout en (presque) n’importe quoi nous sommes (encore plus) condamné à la loi du plus fort, du plus violent, du plus fou. Un monde sans argent est un monde sans loi, sans valeur pour les choses et les efforts, c’est un monde barbare.

Val n’a pas compris qu’Internet et la Culture Libre ne sont pas des abolitionnistes de l’argent. Val confond liberté et gratuité, comme le plus radical ignorant de la free-culture. Il est clair que la diffusion de biens culturels doit générer de la valeur – et donc aussi de l’argent – pour les créateurs des biens en question. Mais Val oublie que cette valeur est multiple. Elle peut d’abord prendre la forme d’une reconnaissance immatérielle de la part de la communauté (un succès, une publicité) pour ensuite déboucher sur une reconnaissance financière sonnante et trébuchante. En réalité la free-culture pense la rétribution financière à rebours. Elle considère aussi que la liberté de circulation et d’hybridation des créations est la meilleure façon d’émuler la créativité. Elle a simplement compris les enjeux du nouvel écosystème dans le lequel nous vivons, un monde que la capacité gratuite de copie et de diffusion a rendu infini et qui permet ainsi de distribuer à un prix quasi nul un bien culturel tout en permettant à son créateur de vivre de sa création. C’est mathématique, l’infini multiplié par epsilon n’est pas égal à zéro.

Le diable se loge dans les détails. C’est donc dans cet epsilon qu’il faut aller chercher la solution. Epsilon c’est la publicité, c’est la licence globale, c’est le désir d’aller voir un concert, d’acheter un collector,… Philippe, epsilon c’est peut être aussi ce billet de blog (de pirate) qui contient une copie scanné de ton édito. C’est aussi ces vieux billets qui ont repris de larges extraits de tes anciens papiers et qui t’ont peut-être fait vendre du Charlie, des bouquins et des CDs…

ADDENDUM: Ci joint l’extrait de la réponse de Philippe Val reçu par email:

Merci en tous les cas pour ce texte. Je ne « hais » pas Internet. Je pense qu’à relativement court terme, cela pose des problèmes démocratiques. Mais d’un autre côté, je ne voudrais pas vivre dans un monde sans Internet. C’est à nous de maîtriser cette chose pour laquelle je partage ton enthousiasme, quoi que tu en penses. Mais tes remarques sont intéressantes (…) Les mutations ne me font pas peur. Elles sont pour moi le sens même de la vie. Ce qui me fait peur, c’est au contraire le refus dont elles font l’objet, et l’absence de prise en compte de leurs conséquences.

Philippe Val

Read More

22 Mar Google et la pompe Afrique!

Le taux de pénétration d’Internet en Afrique est de l’ordre de 5%, avec un peu plus de 50 millions d’internautes sur tout le continent. Le téléphone mobile est largement plus répandu, avec un taux de pénétration de 40%, soit environ 400 millions de personnes connectées au GSM. Conclusion, en Afrique, le marché est aujourd’hui dans le SMS et les services mobiles. Google l’a bien compris, puisqu’ils viennent de lancer un service de recherche par SMS, pour l’instant gratuit.

Il reste que de nombreux africains utilisent aussi le Web et les GoogleAd pour monter des petits business. A l’échelle du continent entier, le marché n’est pas négligeable puisqu’il représente potentiellement en nombre d’internautes, celui du territoire français. Mais on se demande bien ce que fait Google de cette manne : il semblerait que les sites affichant des GoogleAd sont incapables d’encaisser les revenus générés par leur site!

En effet, on découvre sur l’Atelier des médias que Google « arnaque les éditeurs en ligne africains avec le programme Adsense avec des chèques que personne ne peut récupérer dans les banques en Afrique. » Un témoin africain indique que son site affiche des publicités de Google, via le programme AdSense, et qu’il a reçu des chèques de la CityBank que les banques présentes sur la place de Dakar ne veulent pas encaisser, pas même la représentation locale de la CityBank! Etrange…

Read More
wordpress visitor counter