Michel LÉVY-PROVENÇAL | Billet

Billet

09 Nov Du futur de Libération

Face aux difficultés que rencontre Libération depuis ces derniers mois, Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’Assemblée, a lancé hier un appel pour sauver le journal. Ce cher Monsieur est allé jusqu’à demander au gouvernement de se saisir « de l’avenir » du quotidien. Une prise d’intérêt de l’Etat dans le capital de Libération ???

Une démocratie est toujours plus saine quand ses grands media sont indépendants. Quand Monsieur Ayrault propose que le gouvernement s’empare de l’affaire il suggère (sans le savoir ?) la mort du quotidien. Certes, Libération est déjà moribond. Et ce à plusieurs titres…

L’avenir de la presse écrite non gratuite réside dans le haut de gamme. Or la qualité de Libération n’est plus au rendez-vous depuis plusieurs années. Les gratuits récupèrent les lecteurs les moins fidèles et le site Internet (gratuit lui) finit d’élimer les ventes.

Donc, quelle solution pour Libération ? Certainement pas un contrôle de l’Etat ! En revanche, pourquoi pas un quotidien plus concentré sur ses forces et une montée de gamme ? Ou alors l’Internet gratuit et l’abandon du papier quotidien. La solution est peut être un compromis de ces deux stratégies. Un quotidien uniquement internet, gratuit et financé par la publicité couplé à un hebdo payant très haut de gamme!

Read More
wordpress visitor counter