Michel LÉVY-PROVENÇAL | Billet

Billet

30 Sep Real-time Earth… "Google, montre nous le monde en temps-réel!"

http://prezi.com/bin/preziloader.swf

En quelques mots: prenez Google Earth, récupérez les flux des caméras de surveillance, les images de télévision, et les webcam du monde entier, extrapolez les images, mixez le tout, ajoutez une dernière pincée de sel et vous obtenez le truc le plus fou que Google devrait nous proposer dans les mois qui viennent… Je prends les paris!

Read More

25 Sep 10 pistes d'évolutions pour la TV (sur Internet) !

Depuis la création du magnétoscope dans la fin des années 70, notre consommation télévisuelle s’est progressivement « délinéarisée ». Petit à petit, « le différé » est devenu « à la demande » grâce notamment aux réseaux cablés, aux enregistreurs numériques et à Internet.

La télévision est un objet de l’ère pré-web. C’est un media de diffusion massive, « top-down »: on s’assoie devant son poste et on consomme des programmes.
La télé reste un objet social. Elle est regardée souvent à plusieurs. A l’inverse, l’écran d’ordinateur est propice à une consommation individuelle, interactive et à la demande.
Ces éléments expliquent probablement pourquoi la VOD sur les écrans de télé (sur les set-top boxes typiquement) reste largement minoritaire… et pourquoi la VOD sur Internet explose.
L’avenir de la TV est-elle dans le Web? La Télé tend-elle à être plus individuelle, interactive, personnalisée et personnalisable? Voici quelques pistes d’évolutions que nous tentons d’expérimenter au sein du Lab de France 24. Nous avons déja commencé à travailler sur ces questions en publiant début septembre la version beta du Player HD France 24. L’application évoluera ces prochains mois, aussi en fonction de vos réactions. Donc n’hésitez pas à critiquer, suggérer, acquiescer… Si vous souhaitez partager un lien ou transmettre une réaction au Lab de France 24 il vous suffit d’utiliser le tag #labf24 sur Twitter
1. Permettre le contrôle du direct
A l’exception des évènements historiques, politiques et sportifs, la TV est bien plus confortable à la demande. C’est pour cette raison que les offres de Catchup fleurissent sur le web. Cette tendance devrait s’accélérer au point que la frontière entre VOD et direct devrait disparaitre. Encore plus fort qu’une set-top box, le contrôle du direct ne s’arrête pas à la simple capacité de mettre en pause un programme que vous regardez. Contrôler le direct c’est pouvoir revenir en arière lorsqu’on a raté le début d’une émission ou un évènement diffusé en live…. En février 2008, le Lab de France 24 a publié un prototype qui implémentait cette fonction. Quelques mois plus tard, c’est au tour de France Télévision de proposer la retransmission de l’Open de Roland Garros en qualité HD sur Internet avec ce même « controle du direct ». 
2. Faire évoluer les interfaces
La 3D et le multi-scène sont des pistes prométeuses en matière d’interactivité (ne ratez pas cette géniale expérience menée par HBO)Les interfaces de navigation et de contrôle des videos deviennent aussi de plus en plus riches. Demain nous devrions pouvoir interagir avec les contenus à l’aide de mouvements ou… d’émotions!
3. Encourager  la communication entre spectateurs
Dés 2006 certaines IPTV ont commencé à intégrer des fonctions de communication entre spectateurs. C’est le cas de Joost, JustinTV, BabelGum, Megavideo… qui proposent du tchat associé à leurs programmes. Depuis un an c’est Facebook et Twitter qui ont progressivement remplacé les tchats classiques. Le premier site à avoir expérimenté l’interactivité via Facebook était CNN pour l’élection d’Obama en 2008; depuis Facebook a édité un widget permettant de réediter l’expèrience en un simple copier / coller de code HTML. On imagine facilement combien la vidéoconférence pourrait d’enrichir les expériences de direct…
4. Utiliser la transcription automatique
Des systèmes de transcription automatique trés performants arrivent sur le marché. Ils devraient bientôt nous aider à dépasser la nature continue des éléments binaires comme le son et la vidéo. Transcrits ces derniers peuvent être facilement segmentés, indexés, en somme « discrétisés »; et ce automatiquement. Parmi les premières expèriences en la matière, les solutions d’Exalead et d’Autonomy sont à noter.
5. Offrir des traductions automatiques
Dès lors qu’une transcription (qui plus est automatique et en temps-réel) est associée à un flux video, le champ des possibilités s’ouvre de façon surprenante. Une des premières applications est le sous-titrage et la traduction. Imaginez par exemple qu’un outil de traduction traite le flux de transcription automatique? Même imparfait il pourrait être d’une aide non négligeable à la compréhension…
6. Enrichir automatiquement les videos de mots clés et de chapitres
Le découpage en séquences et l’association automatique de mots clés permettent d’enrichir les videos en données sémantiques et facilite ainsi la navigation à l’intérieur des contenus. Viddler propose depuis plusieurs années une solution de chapitrage et de taggage des videos en mode participatif. Cependant ce système reste peu utilisé par les internautes. L’automatisation de cette tâche grâce aux données de transcription devrait en revanche être bien plus efficace.
7. Permettre les recherches « pleine video »
La transcription offre la possibilité d’indexation plein texte de la vidéo, aussi paradoxale que cela paraisse… et par conséquence autorise la recherche à l’intérieur même des contenus vidéos. Imaginez une télé dont le flux serait indexé en temps réel…
8. Associer automatiquement des contenus multimedia
Grâce à l’indexation et l’extraction de mots clés, il est simple de sélectionner dans une base de contenus multimedias des éléments d’informations relatifs à la thématique traité à un instant donné dans une séquence et de les proposer à l’internaute. Ajoutez à la transcription automatique temps réel un moteur de recherche sémantique assez puissant le flux TV live (ou à la demande) se voit enrichi d’informations multimédias interactives…
9. Autoriser la diffusion massive des programmes
Les contenus deviennent supports (voyez Youtube et Dailymotion…). Ils sont supports pour les marques, la publicité ou d’autres contenus. Les télés ont donc tout intérêt à autoriser trés largement la diffusion de leur programme en mode « délinéarisé » sur internet : en somme utiliser tout l’espace d’internet et non leur seul site comme support de diffusion.
10… et vous, à quelle évolution pensez-vous?
Read More

10 Sep France 24 expérimente le contrôle du direct, le speech to text, les votes et le chapitrage automatique dans son player HD

 

Le Lab de France 24 vient de publier un nouveau prototype de player interactif que je vous invite à découvrir:

Imaginez que chaque mot prononcé dans une video soit automatiquement décodé et associé aux séquences enregistrées. Ajoutez à cela, une grille des programmes, des données d’audience en temps réel et la comptabilisation des votes d’internautes. Présentez ces informations sur un lecteur en haute définition capable de contrôler le direct et vous obtiendrez le tout dernier prototype proposé par Lab de France 24 et réalisé en collaboration avec les équipe R&d de Yacast Media et Microsoft.

La démo de France 24 HD Live Player est disponible ici

A NOTER: La technologie utilisée est basée sur Silverlight
(la démo necessite donc le téléchargement préalable de la dernière version du plugin adhoc)

Les contenus TV ont de plus en plus vocation à être consommés à la demande. Les possibilités de consommation de video restent un immense territoire qui reste à explorer malgré les innombrales projets de video online que nous connaissons…

En fevrier 2008 le Lab de France 24 avait mis en ligne un premier  prototype qui proposait non seulement de naviguer dans les archives de l’antenne, d’arrêter et reprendre le direct mais aussi de pouvoir visualiser le début d’une emission en cours (sans attendre que celle ci ne soit terminée, puis publiée dans le catalogue VOD de  la chaine). Cette application développée en collaboration avec la société Yacast était sortie sous le nom de France 24 Rewind puis France 24 Catchup.

France 24 Catchup a largement évoluée depuis 18 mois pour devenir ce prototype actuellement présenté par Microsoft à l’IBC2009.

Read More

19 Juil Live Blogging depuis TEDGlobal Oxford du 20 au 24 Juillet

Du 20 au 24 juillet je suis à Oxford pour participer à TED Global, la conférence annuelle TED sur le continent européen.
Je tenterai pendant ces quatre jours de vous faire vivre sur le site de TEDx PARIS l’évènement de l’intèrieur. Les meilleurs moments, les rencontres, les idées qui émergent.

Rendez-vous donc sur TEDxPARIS.com à partir de lundi 20 au matin pour quatre jours au coeur de TED Global.

Read More

16 Juil A la conquête de la Lune, le web documentaire France 24 – RFI

J’en parlais il y a quelques semaines ici-même, à l’heure où les contenus abondent sur Internet, il faut se différencier, proposer des formats innovants, utiliser des nouveaux modes de narrations pour intéresser les internautes !

Au sein du Studio Multimedia (que je dirige chez France 24) nous avons lancé avec Jérôme Pidoux et Karine Broyer (rédactrice en chef internet de France 24) un projet de création de modèles de webdocumentaires que nous déclinons en fonction des évènements et thématiques.

Après une première expérimentation en mai dernier sur le thème de la Piraterie en Somalie, France 24 et RFI publient aujourd’hui un web documentaire sur le 40eme anniversaire de la conquête de la Lune réalisé en commun à partir du modèle cité plus haut.

Read More

13 Juil Pourquoi l'ectoplasme est l'avenir de l'homme…

… ou quand Réalité Augmentée devient grand public !

En 1996, je cherchais un stage de fin d’études. J’ai rejoint le Laboratoire Central de Recherche de THOMSON pour y travailler pendant un an sur un système de Réalité Augmentée appliqué au déminage. Je me souviens de la perplexité de mes interlocuteurs, quand à l’époque, je tentais d’expliquer le sujet de mon projet… Il aura fallu plus de 10 ans pour que le grand public adopte finalement cette technologie.

Internet a généralisé l’instantaneité et éliminé les distances, la réalité augmentée devrait nous plonger dans un monde d’ectoplasmes! En effet, depuis quelques mois, nous voyons arriver sur le marché de plus en plus d’application de Réalité Augmentée (RA). La puissance des dispositifs d’acquisition et de recalage video temps réel et leur faible cout permettent désormais d’embarquer des applications de RA sur la plupart des téléphones mobiles multimédia.

Layar est une application pour Android créée par une start-up néerlandaise. Elle permet d’afficher sur un écran de mobile des informations en incrustation sur le paysage visé par le capteur photo.

Autre exemple, l’application Nearest Tube. Elle mêle réalité augmentée et géolocalisation en affichant en surimpression de l’image captée par la camera du téléphone les panneaux d’indication 3D menant aux stations de métro les plus proches du lieu où vous vous trouvez.

CNN a aussi utilisé la RA il y a quelques mois pour interviewer des citoyens américians le soir de l’élection d’Obama :

La RA touchent tous les domaines. Jetez un oeil à ce site de vente en ligne par exemple. Il permet d’essayer des lunettes devant son ordinateur comme devant un mirroir.

Le monde du jeu video devrait lui aussi être bouleversé par ces nouvelles technologies. Dans ce domaine, Georgia Tech et l’école d’art et design de Savannah ont développé un jeu 3D en RA assez suprenant.

Les réseaux sociaux ont aussi touchés par cette vague. Comme le montre l’application AugmentedID, ils devraient se doter dans les mois qui viennent de nouveaux systèmes d’intéraction.

Et vous, comment votre metier pourrait être impacté par cette technologie? Je tenterai pour ma part l’exercice d’ici peu sur la thématique de la télévision…

Read More

02 Juil TEDx Paris Media EarthQuake le 8 Juillet à la Cantine Numérique

Pour la seconde fois cette année, TED débarque en France grace au programme TEDx.

Aprés un premier événement organisé le 28 mai dernier l’équipe TEDx Paris propose de se retrouver le 8 juillet prochain pour une soirée de conférences sur le théme de la crise dans les medias.

MAJ 01/07/09: L’événement est COMPLET

Les videos des conférences seront publiées sur http://tedxparis.com dès le lendemain.

 


 

40 personnes, 3 conférences dont 2 live, un duplex avec NYC…!

La soirée sera limitée à une quarantaine de personnes. Il s’avère qu’au même moment, une série de conférences TEDx sur la même thématique est organisée à New-York. Nous allons donc en profiter pour ouvrir un duplex entre les deux évènements.

A Paris nous proposerons 3 conférences de 18 minutes chacune : Jeff Mignon en direct depuis TEDx NYC, suivi de Frédéric Filloux qui sera parmi nous et pour finir, la projection de "How Twitter can make history" par Clay Shirky.

Parmis les invités à NYC sont prévus:

  • Vin Alabiso, NY Times
  • George Agudow, ITP
  • Pierre Alexandre, NYFP
  • Nick Bilton, NY Times R&D
  • Henry Blodget, SAI
  • John Borthwick, Betaworks
  • Red Burns, ITP
  • Dan Frommer, SAI
  • Scott Heiferman, Meetup
  • Jeff Jarvis, Buzzmachine, CUNY
  • Fraser Kelton, Adaptive Blue
  • Karin Klein, Softbank
  • Kevin Krim, Bloomberg
  • Brian Lehrer, WNYC
  • Avner Ronen, Boxee
  • Erick Schonfeld, Techcrunch
  • Clay Shirky, ITP
  • Alan Smith, Brian Lehrer Show
  • Lara Stein, TED
  • Denise Warren, nytimes.com GM
  • Fred Wilson, USV

 

 

Read More

21 Juin Petit guide du cyber militant contre la repression iranienne

Voila une semaine que l’Iran implose. Nous sommes nombreux à être tentés d’agir pour aider la démocratie à gagner du terrain. Croire pouvoir influer sur la situation iranienne par réseau interposé est-il bien raisonnable? Aider la rue à battre Ahmadinejad au profit de son adversaire ne sera peut-être pas la solution au problème iranien. Les occidentaux ont des avis très partagés sur ces questions. La chute d’Ahmadinejad ne changera probablement pas tout. Mais elle fera avancer les choses car en matière de démocratie, nous savons que la moins pire des solutions est toujours la meilleure.

Parceque chacun d’entre nous peut agir à sa mesure voici quelques exemples de micro-actions auxquelles vous pouvez participer :

La plus simple: continuer à faire du bruit, à se mobiliser sur la toile et ailleurs pour ne pas laisser l’Iran disparaitre des unes de nos journaux. Les campagnes « Green-Avatar » sur les blogs ou sur Twitter permettent d’occuper le terrain médiatique et ne pas abandonner le peuple iranien à une répression aveugle. Mais cela ne suffira clairement pas…

Nous savons que les medias sont progressivement chassés de Téhéran (les journalistes étrangers dont le visa est expiré sont emprisonnés par les autorités). Aider les bloggueurs iraniens à se doter de connexions internet anonymes leur permet de continuer à tenir informer les étrangers. La répression risque d’être sans limite si le blackout médiatique est décrété par l’Iran. Si vous souhaitez partager votre connexion internet avec des bloggueurs iraniens, téléchargez et installez ce petit logiciel sur un PC/Windows connecté à Internet (ou sur Linux pour les plus geeks d’entre nous), lancez le, spécifiez un mot de passe et envoyez l’adresse IP et le mot de passe en question via Twitter en Direct Message à @stopAhmadi ou @iran09. Il est primordiale d’envoyer ces information en DM et non via les canaux #iran, #iranelection ou #gr88 sans quoi vous risquez de faire blacklister votre liaison par les autorités iraniennes.

Cela ne suffira  pas non plus, mais ce sera déja un premier pas…  N’hésitez pas à partager vos idées d’actions et commentaires sur la question!

Read More

18 Juin Wave: la réponse de Google à l'explosion des réseaux sociaux?

On en parle partout depuis un mois. Dans le Times, dans le poste, sur la toile, sur ce blog: Twitter est en train de changer la face du net!

Mais regardons les choses d’un peu plus près… Chiffres à l’appui. Twitter c’est aujourd’hui 20 millions de visiteurs uniques par mois. Quand Google (google.com) en représente 150  millions. 20 millions de visiteurs, qu’est ce que cela veut dire? 20 millions d’accès sur le site Twitter? 20 millions de comptes?

Les derniers chiffres récupérés indiquent un peu moins de 12 millions de comptes Twitter depuis la création du service. Seulement 5% d’entre eux génèrent plus de 75% du traffic total et plus de 60% des membres proviennent des USA.

Twitter, est-il donc aussi révolutionnaire et planétaire que cela?

Twitter accélère de façon fulgurante la diffusion d’information. Cette propriété est la conséquence de plusieurs facteurs croisés :

  • la concision des messages (140 caractères) qui oblige à faire court et informatif
  • l’instantanéïté de la transmission, de la lecture et de la rediffusion
  • la capacité virale du réseau social
  • l’effet de mode et le buzz autour de la marque Twitter

Tout ces facteurs font le succès de l’outil qui pourrait tranformer le world wide web en real time web! (j’aime bien les formules…:-) )

Un autre indice indique que la donne est en train de chager en faveur des réseaux sociaux… Jusqu’à présent les moteurs de recherche et en particulier Google était les sites qui drainaient le plus de trafic. Mais depuis quelques mois, le nombre de pages vues des réseaux sociaux croit plus vite que celui des moteurs de recherche.

Evolution du nombre de pages vues de Facebook par rapport à Google:

Facebook rattrape Google…

Evolution du nombre de pages vues de Twitter:

Twitter double le nombre de ses visiteurs en deux mois.

Evolution du nombre de pages vues de Facebook / Myspace / Twitter par rapport à Google et Yahoo:

Cumulés les principaux réseaux sociaux battent Google, mais les moteurs de recherches sont largement devant (ne serait-ce que Google et Yahoo cumulés)

Certes les moteurs de recherche ont encore (en cumulé) une avance sur les réseaux sociaux, mais leur croissance et plate depuis plusieurs mois tandis que celle des réseaux sociaux est en constante augmentation.

Google, l’a trés bien compris. Connaissant leurs faiblesses sur ce terrain, ils ont adapté leur stratégie : le coeur de métier de Google est de proposer des liens. Plutôt que de tenter de créer leur propre réseau social (ils en auraient eu la capacité financière, marketing et technique) ils ont choisi de développer une méta-application, un pourvoyeur de liens vers des réseaux sociaux. Ils avaient déja tenté l’experience en 2008 avec Google Friend Connect. Ce fut un échec. La réponse 2009 semble plus prométeuse… Elle s’appelle Wave!

Le projet présenté il y a 3 semaines à l’IO developer conference n’est pas un simple outil de chat, de gestion de mail et de travail collaboratif… Wave est réellement une plateforme applicative. Elle sait aussi integrer des modules externes, comme le prouve cette récente information publiée sur le blog de google et reprise sur Mashable : Wave intègre désormais Twitter dans une implémentation qui répondra au nom de Twave (trés original…). A quand un Fwave et un Mwave (si vous voyez où je veux en venir…)?

Read More
wordpress visitor counter