Michel LÉVY-PROVENÇAL | Curating
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Curating
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
6
archive,paged,category,category-curating,category-6,paged-10,category-paged-10,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Curating

28 Août Du journalisme d’investigation financé … par vous !

Le professeur Jay Rosen l’a annoncé hier soir, en deux mois seulement, les petits gars de spot.us ont réussi à réunir par deux fois les 2.500 $ nécessaires pour faire bosser full-time un journaliste.
https://i1.wp.com/graphics8.nytimes.com/images/2008/08/24/weekinreview/kershaw-190.jpg?w=1060
La première enquête ainsi “crowd financée” sera publiée d’ici peu, comme l’a constaté le New York Times, et une deuxième va donc pouvoir être mise en route. Elle portera sur le fact-checking des publicités politiques qui seront diffusées à San Francisco à l’occasion des prochaines élections.
En moyenne, 74 donateurs ont versé chacun 33 $ et il ne manque déjà plus que 120 $ pour que la troisième enquête (consacrée aux rejets toxiques de la production de ciment dans la Baie de San Francisco)
Tout ça simplement grâce à un wiki, un blog et des outils sociaux (Twitter et Facebook) …
On en a fait du chemin depuis Bayosphere !
(NB: Jeff Mignon a lancé sur MediaChroniques un appel pour tenter le même genre d’expérience, en français cette fois)

Read More

27 Août "Que sont les Podcasts devenus ?" : une affaire de droits et de sous…

crédit photo: zoomar

Sur le blog de Guillaume Frat Weetabix s’interroge :


Il n’est plus rare de trouver de la video sur des sites internet et notamment sur des blogs… Cependant, l’esprit qui habitait les premiers podcast a semble-t-il disparu. (…)
Il était facile pour moi, et pour d’autres, de récupérer une video et de la "consommer" à un moment libre de la journée sans avoir à me trouver devant un écran d’ordinateur. J’ai un peu de difficulté à rester immobile devant mon PC à regarder une video, si bonne soit elle."

Il y a, me semble-t-il, au moins deux raisons à la baisse progressive de l’usage  des podcasts et vidcasts.

Les droits / le copyright:

Un podcast est un media téléchargé. Et de ce fait, lorsque le contenu se retrouve sur le disque dur des utilisateurs, des problèmes de copyright complexes se posent  (pas de DRM, possibilité de copie, de modification de redistribution…) Les problèmes se posent moins pour les videos ou les fichiers audio diffusés dans un player sur un site. Les internautes avertis sont toujours capable de récupérer les contenus mais  c’est déja plus compliqué… Dailymotion et Youtube ont probablement  abandonné les fonctions de publication de podcast pour cette raison.

Le cout / la bande passante:

Lorsqu’on s’abonne à un podcast le système télécharge les contenus tout seul, sans notre intervention. Cela veut dire que d’énormes quantités  d’informations (les plus gourmandes en bande passante, car on parle ici d’audio et de video), circulent à l’insu de l’internaute entre les sites medias et son PC. Ceci à un cout monumentale pour le media en question. D’où la tendance qu’ont les sites internet à diminuer le nombre de podcasts (les plateformes gratuites comme Youtube ou Dailymotion ayant arreté de proposer ces fonctionnalité dans leur version standard).

Read More

31 Juil Un bouquin sur le désordre affectif et psy provoqué par la "transparence totale"?

So open it hurts

Des mois que j’en rêve de ce bouquin… J’en ai causé ici et . Et je ne suis apparemment pas le seul puisque je découvre ce matin dans mon flux RSS cet excellent article de miss Rogue  sur horsepigcow.com dans lequel elle explique combien sa nouvelle vie "super ouverte" lui pèse. La "transparence totale" (ce phénomène qui découle de notre activité croissante de blogger, facebooger, twitter, etc…) nous détruit petit à petit.

Il est interressant de remarquer qu’on aboutit aux même conclusions : la necessité de reconstruire des digues, des frontières et… d’écrire un bouquin (cf les commentaires)!


I spent most of a rare beautiful Saturday afraid to leave my house because I knew that the August edition of
San Francisco Magazine was on the stands. I knew that if I left my house, I needed to stop and pick up some copies of it and face the article written by Bernice Yeung about the rise and fall of my relationship with Chris Messina. Bernice spent a great deal of time with both of us over at least an 8 month period, both when we were together and after the breakup. What started out as a piece on Coworking and our involvement in the movement slowly turned into a highly personal piece on living our life online. Knowing this, and having gone through the exercise of fact-checking that revealed the depth of how personal this piece was going to be, I was really afraid to read the article.

So, yes, I live my life very openly…mostly thanks to the advent of Twitter in 2006. Sure, I had been personally open on this blog, but only to the extent that I could weave my personal revelations into my professional practice. But when Twitter and it’s 140 character limit came along, it gave me license to broadcast the nuances of my everyday life. And it catapulted my openness into an extreme place. I had a really simple-to-access tool at my fingertips (literally) to tell the world how I felt, even when these feelings were ugly. And the most powerful part of this is that the more open I became, the more I connected with people: personally, professionally and otherwise. The benefits were clear to me. I was growing an extended family on Twitter. It was an amazing resource for personal healing.

But there is a downside to this that I only discovered after reading Bernice’s article.

With openness comes vulnerability. Not vulnerability in the sense of: ‘omg, ppl know I’m not home, so they are gonna break into my house’. Vulnerability in the sense of: ‘I’ve ripped my ribcage open for you to see my heart and if you reject it, I think I’ll die.’ And with that level of vulnerability I didn’t notice it happen, but a great deal of defensiveness set in. And it’s really effected many of my relationships.

It plays itself out in really destructive ways such as:

  • Setting unattainably high expectations and then being highly critical when not met.
  • Instead of listening and having a normal discussion, shutting down completely in angry defensiveness.
  • Walking away from several professional opportunities because I didn’t think they ‘appreciated’ me.
  • General paranoia in the form of, “Everyone thinks I’m a space case” kind of garbage.

Now, this isn’t me. Sure, my Mom will tell you that as a teenager I was very angry and defensive, but that was 20 years ago. Now I’m a grown woman who has been acting like a teenager again. If you’ve been on the receiving end of any of this, I apologize. And I don’t blame Twitter at all. It’s merely a tool and what I’ve gleaned through all of this is: openness is good, but defensiveness is not. I need to know my limits and, as I go through life, own the things I put out there, no matter what.

So, recognizing this in the context of reading the article and taking a really hard look at my personal interactions over the past couple of years I have set the goal of truly embracing the chaos and dropping the defensiveness. It won’t mean that I’m no longer afraid to be rejected, but it does mean that I will recognize when I’m having a defensive reaction.

And this, to me, is the only pitfall of living my life online. Amongst the many perks, such as: amazing people I’ve met and experiences that have opened up for me because of this, the pitfall has been that I’ve forgotten how vulnerable it feels to be open and how I need to be trusting as well as open. Good thing is that I can choose how I react to it.

Read More

28 Juil Peut-on croire raisonnablement pouvoir dépasser Google???

Il semble que Cuil* soit l’heureux mégalo…

*Cuil ça fait un peu couille non?


David und Goliath, Richard Heß 1983, Zeil, Frankfurt am Main (photo by hanneorla
 

Lu sur www.nowhereelse.fr

 

Lancé par un couple d’anciens employés de Google en collaboration avec d’autres ex-ingénieurs Google, Cuil est un nouveau moteur de recherche qui ambitionne carrément de détrôner le dieu Google dans le domaine de la recherche sur le Web, rien que ça…

Pour commencer Cuil annonce indexer quelques 120 Milliards de pages Web tandis que l’index de Google n’en contient que 40 Milliards, de plus les créateurs de Cuil affirment que celui ci est capable d’indexer plus rapidement que Google et ce à moindre coût.

Il semble tout de même que les résultats proposés par Cuil ne soient pas aussi pertinents que ceux suggérés par Google Search

Bien qu’il ne serait pas pertinent et juste de se baser sur un seul exemple et que Google Search bénéficie d’une avance considérable face à ce nouvel outsider, il est clair que tout reste encore à faire du côté de Cuil qui se lance dans une compétition des plus féroces et dans laquelle d’autres comme Powerset ou encore Wikia Search pour ne citer qu’eux ont déja pris une certaine avance…

Wait and see… Quelques articles relatifs, ci dessous :

Read More

24 Juil Faire du sens puis (éventuellement) de l'argent…

Excellente vidéo proposée par Olivier Maurel (olivier2.0) à propos de l’entreprenariat éthique. Olivier qui vient de rejoindre le projet Danone Communities.

I wanted to share with you a video from Guy Kawasaki, one of the first Apple Evangelist (it is not about religion but technology! ;). Guy has become a great reference about entrepreneurship and capital venture. He got famous with his book “the Art of the Start” and had a personal blog “How to change the world“.

Here, at Stanford University, he is explaining how entrepreneurship could start with a vision to “make the world a better place, to make meanings”…

As Guy says in a very different sector, (ensuring sustainable economic activities, developing products that have high nutritional values and are affordable for the poorest individuals): let’s right a wrong together!

Read More

18 Juil LeMonde.fr : de la Hufppoïsation des sites d'infos?

Je transmet le tip donné par Embruns et vous invite à jeter un oeil au billet du graphiste-blogueur Peter Gabor à propos de la nouvelle maquette du site Lemonde.fr

Je note, au dela de la maquette graphique, l’évolution de la ligne éditoriale et du mode de construction de la Une. Lemonde.fr se rue89ise, ou plutot (rendons à César ce qui revient à César) il se huffpoïse.

Le Huffpo récupére les entetes des articles qu’il aggrége et les propose dans ses pages afin d’attirer l’internaute à commenter sur le site lui-même. C’est à ma connaissance le premier site d’info qui sur sa Une a commencé à proposer des liens externes, non produit par sa rédaction : des liens soit vers des sites du réseau Huffpo – des blogs – soit vers des sites totalement exterieur à son réseau – Yahoo news ou le NYT par exemple-.

Je remarque que pour le moment, Lemonde.fr commence à le faire, c’est rare mais c’est un début. Il se limite pour le moment à lier des sites de son propre réseau (ses blogs, le Post.fr, …). Cela changera-t-il?

Notez aussi la place donnée au contenu participatif et à celui ne provenant pas de la rédaction. On remarquera par exemple "la dernière réaction" en Une ou la section Opinion / Blogs / Témoignage qui n’est pas sans rappeler "l’Info à 3 Voix" de Rue89 (paroles d’experts, de journalistes et de témoins).

Aprés Lefigaro.fr et 20minutes.fr, Lemonde.fr officialise un peu plus l’aggrégation et le participatif sur son site. On attend avec impatience la dernière version de libe.fr prévue pour la fin de l’année qui devrait achever la grande migration…

Read More

04 Juil Première video Live Qik depuis mon Iphone

J’en parlais il y a quelque temps, Qik avait annoncé la sortie de l’application de streaming Live depuis un Iphone. C’est fait, j’ai pu la tester ce midi. Et voila ce que ça donne sur un réseau Wifi en qualité maximale.
http://qik.com/player2.swf?streamname=871d4cf5df45434682a58c14d071e7a1&vid=120819&playback=false&polling=false&user=mikiane-6016&displayname=mikiane-6016&safelink=mikiane-6016&userlock=true&islive=&username=anonymous

Read More

04 Juil La puissance de l’Open Source face à l’utilisabilité du Propriétaire


Cy Twombly

Voilà une dizaine d’années que je travaille dans l’écosystème Open Source. J’ai développé, intégré,  fait la promotion et utilisé des solutions libres. Et il y a un constat flagrant : les logiciels Open Source sont extrêmement puissants. Ils sont, pour les plus importants, riches, fonctionnels et stables.  En revanche contrairement aux logiciels propriétaires ils restent peu intuitifs, leur utilisabilité est très limitée.

Le New-York Times a récemment publié un article sur cette question en évoquant le cas Google. En laissant des développeurs publics participer à l’enrichissement des applications au travers de leur Lab, Google gagne en puissance mais perd en cohérence. Ses applications n’ont jamais été aussi hétérogènes en matière d’interface. L’exemple extrême reste celui des distributions Linux. A l’opposé Apple, cas typique de système propriétaire est reconnue comme étant la plus cohérente et intuitive des plateformes.

Dans le même esprit, Dries Buytaert, créateur de Drupal s’est interrogé cette semaine sur l’utilisabilité de son CMS en visionnant les comportements de débutants devant l’interface d’administration d’un site Drupal. Édifiant!

10 années que les logiciels libres ont pénétré le grand public et que le modèle Open Source est devenu une référence en matière de création. Aurions-nous atteint la maturité? Est il possible d’imaginer le meilleur des deux mondes? Pourrons nous enfin allier la simplicité du propriétaire et la puissance du libre ?

Read More
wordpress visitor counter