Michel LÉVY-PROVENÇAL | Singularity
Michel LÉVY-PROVENÇAL | Singularity
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
178
archive,paged,category,category-singularity,category-178,paged-2,category-paged-2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

Singularity

08 Mar Deux jours pour se préparer aux quinze prochaines années

D’après une étude récente de l’université d’Oxford, 47% des emplois en col blanc pourraient être remplacés par de l’intelligence artificielle à horizon 10 ans. Ainsi, deux milliards d’emplois seraient menacés par la croissance exponentielle des technologies de l’information ! Simultanément, la digitalisation de nos sociétés engendre une cybercriminalité de masse. Son coût est évalué aujourd’hui à 400 milliards de dollars pour l’économie mondiale chaque année. Ce phénomène est croissant car corrélé à l’adoption des nouveaux usages.

Un scénario plus optimiste

Mais s’arrêter à ce constat éluderait un scénario plus optimiste. Car d’ici 2030 tous les domaines d’activités qui utilisent l’information et le numérique seront transformés. Dans le domaine de la santé par exemple, le coût d’un séquençage complet de l’ADN humain a été divisé par un million en 15 ans pour atteindre 1 000 euros en 2015. Nous sommes déjà en mesure de modifier des gênes à l’intérieur d’une cellule vivante. Que se passera-t-il quand, dans les prochaines années, cette opération coutera quelques centaines voire quelques dizaines d’euros ? Dans le secteur de l’énergie, le coût des infrastructures solaires baisse exponentiellement. La Terre est continuellement baignée par un rayonnement qui en 90 minutes seulement permettrait de combler les besoins de la population mondiale en énergie pendant une année ! Par conséquent, les enjeux énergétiques sont liés tant à l’accessibilité de la ressource qu’à sa rareté. Enfin, sur le terrain de l’éducation, les cinq prochaines années seront cruciales. Deux milliards d’humains supplémentaires vont se connecter à Internet, principalement au Sud. Deux milliards de cerveaux pourront bénéficier des outils et plateformes d’apprentissage en ligne mises à disposition par les plus prestigieuses universités de la planète. Il est évident que les prochains Steve Jobs, Bill Gates et Mark Zuckerberg sont déjà nés et qu’ils figurent parmi ces deux milliards.

La transformation qui vient

En résumé, entre 2015 et 2030, nous allons vivre une révolution technologique, économique, sociale et politique exceptionnelle. Cette transformation sera bien plus radicale que celle des trente dernières années. Nous aurons à repenser nos villes, nos modes de production énergétiques, la relation au travail, les systèmes éducatifs, la politique de santé, l’équilibre géopolitique mondial… Face à ce constat, quels choix ferons-nous ? Continuerons-nous à jouer la rengaine masochiste et décliniste que les Cassandre nous servent quotidiennement ? Céderons-nous aux pessimistes permanents qui croient notre pays suicidé ? Braquerons-nous les regards sur les échéances à court terme, les élections sans enjeux, les résultats économiques déprimants et les tentatives de réformes avortées ? Ou au contraire, nous résoudrons-nous à accepter que le temps de l’action est arrivé ? L’action individuelle, locale, simple, efficace, responsable, impactante, réplicable, contagieuse et virale. Car les défis à relever sont nombreux mais les solutions existent. Partout, des projets innovent, inventent, avancent. N’en déplaise aux sceptiques, le désir d’engagement et la quête de sens n’ont pas disparu de la société !

Une nouvelle Renaissance

Notre époque bruisse de la même inventivité, des mêmes aspirations d’émancipation et de progrès qu’à l’époque de la Renaissance. La convergence des nouvelles technologies introduit dans notre vie les mêmes bouleversements engendrés par l’imprimerie de Gutenberg et les découvertes de Copernic. Les avancées récentes en matière de connectivité, dans les biotechnologies, la robotique, les nanotechnologies, l’intelligence artificielle, la mégadonnée et l’avènement de l’économie du partage, offrent des outils inédits aux utopistes en action, aux inventeurs de solutions sociales et humaines. Résolument au service des grands enjeux de notre temps, ces acteurs du changement s’engagent pour la culture, l’éducation, la santé, la solidarité, l’aide au développement, le développement durable, la gestion de la ressource et de l’énergie, les territoires, les transports, la connectivité, les villes de demain, les communautés, les droits des femmes et l’égalité des chances.

En route vers L’ÉCHAPPÉE VOLÉE 2015

C’est pour toutes ces raisons que L’ÉCHAPPÉE VOLÉE, le do-tank initié par l’équipe de TEDxParis, propose aux bonnes volontés de se réunir le samedi 6 et le dimanche 7 juin prochain, au coeur d’un des joyaux architectural de la Renaissance française, le Château de Chambord, autour de penseurs, innovateurs et défricheurs afin d’inventer les nouveaux jalons de notre modernité. Tout au long du week-end, des moments d’évasion, de découvertes et d’expériences seront aménagés autour de personnalités d’exception, d’aventuriers et d’innovateurs. Des porteurs de projets innovants et positifs animeront des ateliers de travail afin de les aider à avancer et à accélérer leur développement. L’expertise, l’enthousiasme et le réseau de chacun pourront leur être décisifs ! Aussi, vous êtes les bienvenus dans l’aventure !

Pour en savoir plus sur L’ÉCHAPPÉE VOLÉE : http://lechappeevolee.com

Read More

10 Fév La vie privée, un doux souvenir

Ce billet est la version illustrée de la chronique publiée dans les Echos le 10 février 2015

La philosophie et les moyens de surveillance des états à l’égard des citoyens ont radicalement changé depuis une dizaine d’année. L’affaire Snowden nous a fait découvrir le projet PRISM qui permet à la NSA d’infiltrer la plupart des services en ligne et des réseaux sociaux. Conjointement, le programme coTraveler, développé par l’agence de renseignement américaine, récupère chaque jour plus de 5 milliards d’enregistrements de localisations de téléphones mobiles à travers le monde. D’une surveillance basée sur les écoutes et le suivi de cibles potentielles, les services de renseignement procèdent désormais en adoptant une approche massive et en analysant automatiquement les données afin d’y déceler des signaux suspects. A titre d’exemple, Snowden a prouvé que 89% des fichiers récupérés par la NSA émanaient de sources totalement innocentes.

Cette approche n’aurait jamais été possible sans l’avènement d’internet, du mobile et la présence en abondance de capteurs et de dispositifs d’enregistrement déployés par les citoyens eux-mêmes sur le terrain. Or ces dispositifs se simplifient et se diffusent de façon exponentielle. Près de 80 milliards d’entre eux peupleront notre planète en 2020 et dix fois plus une décennie plus tard. Simultanément des solutions de cartographies du globe en temps-réel se démocratisent. Le récent projet SATELLOGIC par exemple prévoit de déployer des micro-satellites en orbite autour de la Terre pour la filmer en permanence et à très haute définition. Cette solution permettrait d’obtenir un système similaire à Google Maps mais en proposant des vidéos en direct et à haute définition de chaque point de notre planète !

Si vous ajoutez à cela les applications de la société israélienne BEYONDVERBAL qui développe des détecteurs d’émotions par l’analyse de la voix et de l’intonation de locuteurs via un simple smartphone, l’intrusion dans la vie privée se déplace alors subitement dans le champ de la psyché.

Il devient évident que nous sommes entré sans le savoir dans une ère de surveillance massive, passive, accessible à tous et à bas coût. Ce phénomène va s’accélérer au point que nous vivrons très vite comme dans un aéroport international, sous surveillance globale et permanente. Aussi, la notion de vie privée deviendra un doux souvenir pour notre génération. Nos enfants auront intégré cette donnée comme inhérente à leur monde. Il leur restera alors à réinventer, ou non, les espaces de liberté que nous aurons abandonné en une décennie à peine.

 

Brad Templeton à propos de la NSA et de la vie privée.

Read More

05 Fév J’ai vu le futur à la Singularity University

Tribune publiée sur l’OBS-LePlus le 5 février 2015. 

modal_SU_HangarOne

Le premier programme de formation de la Singularity University de l’année avait lieu la semaine passée au centre de recherche de la NASA en Californie. J’ai eu la chance rare d’y participer avec quatre compatriotes. Nous étions 80 issus de près de 30 pays et de tous les continents.

La Singularity University est un mouvement rassemblant une communauté mondiale, couplé à un accélérateur de projets fondé par Peter Diamandis, le créateur de la fondation XPrize et Ray Kurzweil, un des prospectivistes les plus reconnus de sa génération qui depuis 2012 est directeur de recherche chez Google et reconnu comme l’icône du mouvement transhumaniste dans le monde.

Toute la semaine, une dizaine d’intervenants se sont succédés pour nous apprendre à quel point la convergence des technologies était en train de changer radicalement le monde. Au sortir de ce voyage entre les années 2020 et 2030, j’ai pris conscience à quel point les cinq à quinze prochaines années seront incommensurablement plus révolutionnaires que les trente dernières (marquant le début de l’ère Internet).

Les technologies bousculent toutes nos institutions

Le monde dans lequel nous vivons évolue si rapidement que les connaissances d’un jeune diplômé sont obsolètes le jour de son entrée dans la vie active. En tant que dirigeant d’entreprise, en tant que responsable politique, médecin, chercheur, professeur ou simple citoyen, cette accélération exponentielle de la transformation du monde est une donnée absolument clé qu’il est interdit d’ignorer. Quoi que l’on puisse penser des thèses transhumanistes portées par l’un des fondateurs,  les technologies auxquelles s’intéresse la Singularity University bousculent, disruptent, révolutionnent tous les secteurs. L’intelligence artificielle, la robotique, les nanotechnologies, les biotechnologies, la réalité virtuelle et l’impression 3D sont en train de créer un véritable tsunami.

Des étudiants travaillant sur l’utilisation de drones dans l’agriculture, à la Singularity University, le 6 août 2013 (T. AVELAR/SIPA). 

Transformation globale, massive…

Aussi, les organisations ont aujourd’hui l’absolu devoir de se réinventer. Sans quoi elles sont à la merci d’une disruption rapide et profonde. Pour survivre et prospérer ces mêmes organisations doivent apprendre à surfer au dessus de ce tsunami et éviter d’être écrasé par celui-ci. A l’instar d’Uber qui brise en quelques années seulement le modèle installé des taxis, et qui, se voit disrupter à son tour il y’a quelques jours par un Google préparant le lancement d’un système concurrent à base de voitures sans chauffeur et animées par l’intelligence artificielle et la puissance de la mégadonnée.

Les entreprises qui ont compris l’enjeu sont qualifiées par les fondateurs de la Singularity University d’organisations exponentielles, du fait de leur croissance fulgurante leur permettant d’atteindre des valorisations de plusieurs milliards de dollars en quelques années voire quelques mois seulement. C’est le cas d’Uber, d’Airbnb ou de Whatsapp. Ces entreprises ont un point commun majeur. Elles sont animées par une mission de transformation globale et massive qui les poussent à croitre au delà de leur espérance de départ.

modal_SU_PeterDiamandisLa Singularity University nous invite à voir le monde avec une décennie d’avance et à embrasser la croissance exponentielle et les technologies qui la porte. Enfin elle nous bouscule et nous presse à repenser nos modèles de rareté pour les transformer en modèle d’abondance, avant qu’un tiers ne le fasse à notre place, en dé-matérialisant, démonétisant et démocratisant nos produits et services. La mégadonnée est toujours en ligne de mire des discours de Peter Diamandis. Il nous invite en tirer le maximum de valeur via l’analyse et l’interprétation que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique permettent. La donnée est définitivement ce pétrole que ces nouveaux entrepreneurs utilisent pour transformer la rareté en abondance.

Dans ce mouvement de numérisation globale, la démocratisation des systèmes de réalité virtuelle est le phénomène le plus prometteur dans un futur très proche (deux à trois ans). En effet, l’accélération des capacités de simulation de la réalité, la miniaturisation des dispositifs et la baisse des coûts permettront à horizon 2017 ou 2018 de proposer des dispositifs de simulation atteignant la résolution de l’oeil et de l’audition humaine. Autrement dit, nous ne percevrons plus de différence entre l’environnent réel et l’environnement virtuel. Cette révolution ouvre des possibilités de disruption radicale dans de nombreux secteurs. A quoi ressembleront par exemple une session de shopping dans les points de vente du futur, l’expérience d’un concert ou d’une finale de coupe du monde de football, la participation à des réunions de travail dans une salle de conférence reconstituée ou même une simple salle de classe à l’heure d’une réalité virtuelle démocratisée et indiscernable de la réalité tout court ?

Santé, eau, nutrition : faire face aux grands défis de l’humanité

Aussi, la possibilité dans un temps très court, de connexion, de rassemblement et de construction de communautés globales accélère radicalement les capacités de création, de financement et de distribution de produits et services portés par la foule et valorisés en quelques mois plusieurs milliards de dollars. Ce fut le cas par exemple des lunettes de réalité virtuelle Oculus Rift développées grâce à un financement ouvert sur la plateforme KickStarter et rachetées quelques mois plus tard par Facebook pour la valeur de deux milliards de dollars !

L’accélération du développement des biotechnologies révolutionne la médecine, à l’instar de l’outil de génie génétique CRISPR/Cas9 qui permet d’éditer des brins d’ADN et d’introduire in vivo de nouveaux gènes. Ces avancées promettent à moyen terme des traitements curatifs et préventifs qui permettront notamment de soigner la grande majorité des cancers et d’assurer un allongement de l’espérance de vie sans précédent.

Enfin, l’ambition de la Singularity University est globale et radicale. Et c’est probablement sur ce point qu’elle donne le plus à réfléchir. Pour le fondateur du mouvement, Peter Diamandis, nous entrons dans une ère d’abondance où les technologies et la croissance exponentielle vont permettre de résoudre les grands défis de l’humanité : santé, eau, énergie, environnement, nutrition, éducation, sécurité et pauvreté.

SU-Global-Grand-Challenge-Color-Banners-copy

Tout un programme qui nécessite plus qu’une tribune. Autant d‘occasions de se documenter, de débattre et d’agir. À suivre….

Read More
wordpress visitor counter