Michel LÉVY-PROVENÇAL | event
Michel LÉVY-PROVENÇAL | event
Bienvenu sur le site de Michel LEVY-PROVENCAL. Entrepreneur, fondateur de TEDxParis, l'agence éditoriale BRIGHTNESS, le do-tank L'ECHAPPEE VOLEE, l'agence objets connectés Joshfire, le site d'info Rue89, dénicheur de talents et provocateur de changements.
TED, TEDxParis, Rue89, L'ECHAPPEE VOLEE, BRIGHTNESS, TEDx, TEDxFRANCE, TED Paris, TED France, Innovation, Singularity University, internet des objets, objets connectés.
24
archive,tag,tag-event,tag-24,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-5.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

event Tag

19 Juil Live Blogging depuis TEDGlobal Oxford du 20 au 24 Juillet

Du 20 au 24 juillet je suis à Oxford pour participer à TED Global, la conférence annuelle TED sur le continent européen.
Je tenterai pendant ces quatre jours de vous faire vivre sur le site de TEDx PARIS l’évènement de l’intèrieur. Les meilleurs moments, les rencontres, les idées qui émergent.

Rendez-vous donc sur TEDxPARIS.com à partir de lundi 20 au matin pour quatre jours au coeur de TED Global.

Read More

02 Juil TEDx Paris Media EarthQuake le 8 Juillet à la Cantine Numérique

Pour la seconde fois cette année, TED débarque en France grace au programme TEDx.

Aprés un premier événement organisé le 28 mai dernier l’équipe TEDx Paris propose de se retrouver le 8 juillet prochain pour une soirée de conférences sur le théme de la crise dans les medias.

MAJ 01/07/09: L’événement est COMPLET

Les videos des conférences seront publiées sur http://tedxparis.com dès le lendemain.

 


 

40 personnes, 3 conférences dont 2 live, un duplex avec NYC…!

La soirée sera limitée à une quarantaine de personnes. Il s’avère qu’au même moment, une série de conférences TEDx sur la même thématique est organisée à New-York. Nous allons donc en profiter pour ouvrir un duplex entre les deux évènements.

A Paris nous proposerons 3 conférences de 18 minutes chacune : Jeff Mignon en direct depuis TEDx NYC, suivi de Frédéric Filloux qui sera parmi nous et pour finir, la projection de "How Twitter can make history" par Clay Shirky.

Parmis les invités à NYC sont prévus:

  • Vin Alabiso, NY Times
  • George Agudow, ITP
  • Pierre Alexandre, NYFP
  • Nick Bilton, NY Times R&D
  • Henry Blodget, SAI
  • John Borthwick, Betaworks
  • Red Burns, ITP
  • Dan Frommer, SAI
  • Scott Heiferman, Meetup
  • Jeff Jarvis, Buzzmachine, CUNY
  • Fraser Kelton, Adaptive Blue
  • Karin Klein, Softbank
  • Kevin Krim, Bloomberg
  • Brian Lehrer, WNYC
  • Avner Ronen, Boxee
  • Erick Schonfeld, Techcrunch
  • Clay Shirky, ITP
  • Alan Smith, Brian Lehrer Show
  • Lara Stein, TED
  • Denise Warren, nytimes.com GM
  • Fred Wilson, USV

 

 

Read More

18 Juin Wave: la réponse de Google à l'explosion des réseaux sociaux?

On en parle partout depuis un mois. Dans le Times, dans le poste, sur la toile, sur ce blog: Twitter est en train de changer la face du net!

Mais regardons les choses d’un peu plus près… Chiffres à l’appui. Twitter c’est aujourd’hui 20 millions de visiteurs uniques par mois. Quand Google (google.com) en représente 150  millions. 20 millions de visiteurs, qu’est ce que cela veut dire? 20 millions d’accès sur le site Twitter? 20 millions de comptes?

Les derniers chiffres récupérés indiquent un peu moins de 12 millions de comptes Twitter depuis la création du service. Seulement 5% d’entre eux génèrent plus de 75% du traffic total et plus de 60% des membres proviennent des USA.

Twitter, est-il donc aussi révolutionnaire et planétaire que cela?

Twitter accélère de façon fulgurante la diffusion d’information. Cette propriété est la conséquence de plusieurs facteurs croisés :

  • la concision des messages (140 caractères) qui oblige à faire court et informatif
  • l’instantanéïté de la transmission, de la lecture et de la rediffusion
  • la capacité virale du réseau social
  • l’effet de mode et le buzz autour de la marque Twitter

Tout ces facteurs font le succès de l’outil qui pourrait tranformer le world wide web en real time web! (j’aime bien les formules…:-) )

Un autre indice indique que la donne est en train de chager en faveur des réseaux sociaux… Jusqu’à présent les moteurs de recherche et en particulier Google était les sites qui drainaient le plus de trafic. Mais depuis quelques mois, le nombre de pages vues des réseaux sociaux croit plus vite que celui des moteurs de recherche.

Evolution du nombre de pages vues de Facebook par rapport à Google:

Facebook rattrape Google…

Evolution du nombre de pages vues de Twitter:

Twitter double le nombre de ses visiteurs en deux mois.

Evolution du nombre de pages vues de Facebook / Myspace / Twitter par rapport à Google et Yahoo:

Cumulés les principaux réseaux sociaux battent Google, mais les moteurs de recherches sont largement devant (ne serait-ce que Google et Yahoo cumulés)

Certes les moteurs de recherche ont encore (en cumulé) une avance sur les réseaux sociaux, mais leur croissance et plate depuis plusieurs mois tandis que celle des réseaux sociaux est en constante augmentation.

Google, l’a trés bien compris. Connaissant leurs faiblesses sur ce terrain, ils ont adapté leur stratégie : le coeur de métier de Google est de proposer des liens. Plutôt que de tenter de créer leur propre réseau social (ils en auraient eu la capacité financière, marketing et technique) ils ont choisi de développer une méta-application, un pourvoyeur de liens vers des réseaux sociaux. Ils avaient déja tenté l’experience en 2008 avec Google Friend Connect. Ce fut un échec. La réponse 2009 semble plus prométeuse… Elle s’appelle Wave!

Le projet présenté il y a 3 semaines à l’IO developer conference n’est pas un simple outil de chat, de gestion de mail et de travail collaboratif… Wave est réellement une plateforme applicative. Elle sait aussi integrer des modules externes, comme le prouve cette récente information publiée sur le blog de google et reprise sur Mashable : Wave intègre désormais Twitter dans une implémentation qui répondra au nom de Twave (trés original…). A quand un Fwave et un Mwave (si vous voyez où je veux en venir…)?

Read More

21 Avr Contribution au dictionnaire posthume de la finance de D. Abiker et E. Lefeuvre

David Abiker m’a gentillement proposé de participer au blog de lancement de son dernier ouvrage co-écrit avec Evariste Lefeuvre. A l’ère post-capitaliste il est de bon ton de publier un dictionnaire posthume de la finance. Il est de bon ton aussi de l’écrire en mode participatif. C’est avec plaisir que je me suis piqué au jeu. Voici ma pierre à l’édifice:

B comme Bourse (pour tous)

Je suis de la Génération Startup. La trentaine bien tassée, j’ai vécu l’explosion de la première bulle Internet. A l’époque, on croyait à une nouvelle révolution grâce au web : l’accès à Tout pour Tous! C’est à ce moment que j’ai connu ma première expèrience startup, quand les marchés ont flambé, quand les indices boursiers, de jours en jours croissaient. Avec quelques anciens collègues on s’était laissé prendre au piège du « tous trader » et on a cru à cette idée folle d’être en mesure de… concurrencer la Bourse de Paris en créant une place boursière alternative!!! Plusieurs mois de travail acharné, d’obtention d’autorisation des autorités, de levé de fonds, de connexions et d’installation chez la plupart des courtiers en ligne de l’époque, nous avions reussi à créer le premier marché hors séance pour les valeurs du CAC40! Jusqu’au jour où le ciel nous est littéralement tombé dessus, un certain 11 septembre… En 18 mois cette idée folle s’est envolée en fumée quand les choses se sont gatées comme vous le savez… Nos idées de révolution, de « démocratisation », de « desintermédiation », de Bourse pour tous, sont parties en fumée avec la crise. Depuis je n’ai plus jamais remisé le moindre kopek sur les marchés.

Read More

17 Avr Si Pirate Bay est condamné, Google devrait l'être aussi…

Pirate Bay a été condamné à 1 an de prison ferme pour avoir incité au téléchargement en indexant les contenus pirates disponibles sur le Web. Cette jurisprudence, si elle est confirmée en appel, car Pirate Bay devrait faire appel, permettrait de condamner Google de la même façon.

Pour cela il suffit de connaitre un peu les fonctionnalités avancées du premier moteur de recherche. J’en avais déja parlé il y a quelques temps ici-même.
En effet, Google indexe non seulement les ressources mp3 et videos pirates déposées sur des serveurs web tout autour du globe mais aussi les fameux fichiers torrents que propose Pirate Bay sur son site pour lesquels les foncateurs ont été condamnés!
Voici deux exemple de recherches avancées qui permettent de retrouver des fichiers « illicites » :

ERRATUM: les liens vers les exemples de recherches étaient érronés. Ils sont a présent corrigés.

Read More

16 Avr Quelques trucs pour augmenter votre audience en surfant sur les buzz…

Les moteurs de recherche, les aggrégateurs d’infos et les réseaux sociaux drainent la grande majorité du traffic des sites d’infos et des blogs. Pour bénéficier de cette source de traffic il faut que les sujets traités sur votre site collent aux sujets et aux mots clés qui buzzent. Suivre la tendance et s’adapter aux attentes des internautes fonctionne bien à condition de ne pas prendre la vague du buzz trop tard… Plusieurs outils gratuits vous permettent de connaitre les tendances du web et de « prendre la vague » au bon moment:

Premier type d’outils, probablement le moins efficace: les digg-like
Les digg-like permettent d’identifier les articles les plus populaires du web à un instant donné. C’est le cas de Digg, Wikio et Yahoo Buzz. Ils vous permettent de suivre les sujets les plus plébicités. En revanche ils vous donnent un aperçu des tendances lorsque celle-ci sont déja bien installées. En quelque sorte, en surfant sur ces thématiques vous vous retrouvez à la fin de la vague du buzz… C’est déja ça de pris.

Second exemple, plus efficace car il permet d’identifier les buzz quand ils battent leur plein : Google Trends et Google insight.
En utilisant à bon escient les paramétrages de géolocalisation, de thématique, en utilisant la vue affichant les tendances émergentes (« rising trends »), enfin en choisissant systèmatiquement la plage de temps la plus courte (7 jours), Google Insight vous permet d’identifier les tendances qui sont à leur apogée.

Troisième et dernier exemple, le plus pertinent car il permet d’identifier les buzz en cours de constitution, dans leur phase ascendante : Twitscoop
Twitscoop recence les mots clés les plus souvent cités dans les conversations twitter sur une plage de temps trés courte. En analysant les « Hot trends » proposés dans l’interface Twitscoop, on identifie trés clairement les différentes phases d’un buzz, éventuellement ses répliques aussi. Le plus souvent les deux ou trois premiers éléments du Hot Trends sont des buzz en phase de constitution, lorsque la « gaussienne » n’a pas encore atteint son apogée.

J’ai mis en place sur mon iGoogle une page qui aggrége l’ensemble de ces outils afin de suivre en temps réel les grandes tendances du web. Il vous suffit d’installer ces widgets dans votre iGoogle pour en bénéficier. Bon Buzz!!!

Read More

31 Mar Préparons ensemble la TEDx Paris : proposez votre Best Of !

La première TEDx Paris aura lieu en mai prochain. Vous êtes déja plus d’une centaine à avoir rejoint le groupe sur Facebook et je reçois beaucoup de messages positifs.

Il est temps de commencer à rentrer dans le bain… Je vous invite à faire un tour sur la liste complète des talks depuis leur toute première publication. Sur la base de cette liste, pour voir un TED, il suffit d’effectuer une recherche sur le titre du talk dans Google. Par exemple : pour rechercher le talk « La Vie en Rose » il suffit de saisir dans Google site:ted.com «la vie en rose»

Préparons ensemble la première session en partageant nos TED préférés. Cela nous permettra de constituer les premiers items du catalogue de projection de la première session. Il vous suffit pour cela d’indiquer en commentaire juste en dessous quel(s) talk(s) vous appréciez ou de poster un message sur le wall du groupe TEDx Paris.

Voici ma liste préférée…

Read More

25 Mar Des TED Camp prochainement à Paris!

La crise est une réelle opportunité… pour nous inviter à changer le monde!

Depuis 25 ans, il existe une communauté qui a pour mission de propager des idées pour changer le monde: TED organise des conférences de l’autre coté de l’Atlantique au cours desquelles ses membres échangent leurs visions du monde et tentent de le transformer. Les exposés couvrent un large éventail de sujets, tel que la science, les arts, la politique, les questions mondiales, l’architecture, la musique et plusieurs autres sphères de compétences. Les intervenants eux-mêmes sont d’une grande variété de disciplines.

Grande nouvelle, TED vient tout juste de créer un nouveau programme qui permet à quiconque d’organiser des évènements dérivés de leur conférence. Le programme s’appelle TEDx. Voila quelques semaines que je suis en contact avec l’équipe qui gère le projet pour tenter de relever le défi à Paris!

Le pitch: TED diffuse ses conférences sur Internet et touche un public de plus en plus large. En revanche, malgré le potentiel, personne jusqu’à présent n’a proposé d’organiser en France des projections suivies de débats. Ce type d’évènements pourrait pourtant suciter la création de projets innovants et passionants…

Le programme pourrait être simple:
– une fois par mois, un soir ou un aprés midi de week-end
– une cinquantaine de personnes se retrouve pour quatre heures de TED et de débat
– les participants sont invités à choisir les conférences qui seront projetées et les débats qu’ils souhaitent animer
– deux ou trois salles de projections pourraient être suffisantes pour une cinquantaine de personnes

Une première session devrait être programmée pour le printemps. Probablement à la Cantine… Je vous tiendrais évidemment au courant!


Inscrivez vous sur le groupe Faceboo
k afin de rejoindre la communauté TEDxParis et rester au courant des activités avenir.

Read More

22 Mar Google et la pompe Afrique!

Le taux de pénétration d’Internet en Afrique est de l’ordre de 5%, avec un peu plus de 50 millions d’internautes sur tout le continent. Le téléphone mobile est largement plus répandu, avec un taux de pénétration de 40%, soit environ 400 millions de personnes connectées au GSM. Conclusion, en Afrique, le marché est aujourd’hui dans le SMS et les services mobiles. Google l’a bien compris, puisqu’ils viennent de lancer un service de recherche par SMS, pour l’instant gratuit.

Il reste que de nombreux africains utilisent aussi le Web et les GoogleAd pour monter des petits business. A l’échelle du continent entier, le marché n’est pas négligeable puisqu’il représente potentiellement en nombre d’internautes, celui du territoire français. Mais on se demande bien ce que fait Google de cette manne : il semblerait que les sites affichant des GoogleAd sont incapables d’encaisser les revenus générés par leur site!

En effet, on découvre sur l’Atelier des médias que Google « arnaque les éditeurs en ligne africains avec le programme Adsense avec des chèques que personne ne peut récupérer dans les banques en Afrique. » Un témoin africain indique que son site affiche des publicités de Google, via le programme AdSense, et qu’il a reçu des chèques de la CityBank que les banques présentes sur la place de Dakar ne veulent pas encaisser, pas même la représentation locale de la CityBank! Etrange…

Read More

11 Mar Le Réseau des pirates, ce n'est qu'un premier pas !

Je ne vote pas et je n’ai pas de carte d’électeur pourtant, la Politique m’interresse et j’ai l’impression d’en faire depuis toujours. Depuis presque quinze ans que je « travaille avec Internet » à accompagner des révolutions. Des premiers projets français de commerce et de paiement en ligne, à la migration vers l’open source de l’administration française, en tentant depuis trois ans de révolutionner le journalisme sur le web, j’ai connu beaucoup d’echecs, mais j’ai gardé une conviction : nous vivons dans une époque où les intermédiaires institutionnels ou privés perdent de leur puissance (souvent axée sur le profit et non la qualité, le bien commun, la création, l’innovation) et où les individus reprennent leur rôle, leur responsabilité et leurs droits dans notre société. Et Internet est un excellent outil pour cela. Mais pas seulement un outil…

Internet c’est aussi une Culture. Je veux parler de La Culture Libre, de ce que j’ai aussi appelé la « freelosophy » dans un précédent billet. Et cette Culture peut inspirer la Politique. Ces deux derniers mois, nous avons longuement échangé sur cette idée avec plusieurs personnes venant d’horizons divers, sur le web, dans des « barcamp », au café… Tous avaient un point commun : l’esprit, la Culture Libre. Nos conversations avec Fabrice Epelboin, Arnaud Dassier, Benoit Thieulin, Nicolas Voisin, Olivier Maurel, Damien Douani, Quitterie Delmas, Mickaël Rémond, Maurice Ronai,… ont achevé de me convaincre que nous vivions l’émergence d’un nouveau courant politique, comportant de nouvelles règles d’organisation (en réseau et non centralisé), une idéologie nouvelle (alliant liberté et partage sans que ces deux valeurs ne se contredisent), de nouveaux clivages balayant nos anciens modèles droite-gauche… Nos discussions ont débouché sur la création du « réseau des pirates » et le lancement du « pacte pour les libertés numériques ».

Pour moi le réseau des pirates et le pacte pour les libertés numériques ne sont qu’un premier pas.  Je rêve d’une Politique qui s’inspire de la Culture Libre. Je rêve de voir un jour des hommes politiques prendre en considération cette culture qui a permis les avancées technologiques les plus importantes de notre génération. Internet en est le produit et lui donne une indiscutable crédibilité professionnelle et économique. Le mouvement Open Source est aussi un produit de cette culture. Ces deux exemples ont créés des richesses technologiques, économiques et culturelles indiscutables en seulement une décénie. C’est pour cela qu’il est temps qu’elle s’applique à d’autres champs, particulièrement aujourd’hui où nous vivons la plus grave crise économique depuis 1929.

La Culture Libre apporte des réponses à des questions trés concrètes, comme la santé et l’assurance maladie. Les directives sur les brevets empêchent la recherche d’avancer. Aujourd’hui en France un médicament peut devenir générique au bout de 20 ans d’exploitation. Pendant ces vingt ans, la molécule reste le secret des groupes pharmaceutiques. Si depuis plusieurs années nous avions déjà décidé de libérer les secrets soigneusement protégés par les groupes pharmaceutiques (groupes qui bénéficient de larges subventions publiques pour leur R&D), on aurait pu diminuer la période d’exclusivité à 5 ou 7 ans et permettre ainsi de soigner beaucoup plus de malades à bas cout et d’accélérer la recherche.

La Culture Libre apporte des solutions pour l’emploi et l’éducation. Aujourd’hui c’est l’emploi qui est la première victime de la crise. Or l’usage et la construction d’Internet sont des activités génératrices d’énormément d’emploi. Ce n’est pas un hasard si le plan de relance d’Obama met Internet dans ses priorités pour l’économie et pour l’emploi. Il y a encore beaucoup à faire en France autour d’Internet : infrastructure, services, recherche, éducation,… Les logiciels libres, wikipedia, le projet OLPC sont des exemples indiscutables de l’éfficacité de la Culture Libre en matière d’éducation.

Mais à chaque moment son combat… Aujourd’hui ce sont nos libertés individuelles qui sont les plus en dangers et sans elles rien d’autre ne sera possible! Le projet de loi « Création et Internet » qui va être voté à l’Assemblée Nationale met en péril nos libertés et enraye toutes les évolutions, les avancées, les richesses que peut nous apporter la Culture Libre. Nous sommes des millions à penser qu’elle est un bienfait et non un danger pour nos sociétés, mais aujourd’hui nous sommes identifiés comme des pirates. Prenons donc acte! Parceque la défense de nos libertés numériques n’est qu’un premier combat mais qu’il est indispensable, j’ai signé le pacte et j’ai adhéré au réseau des pirates : « je suis l’un d’entres eux, je suis un pirate ! »
Read More
wordpress visitor counter